Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 20:04

projet-2-sans-complexe.JPGAprès "Vivons Ensemble", la Maison des Cinéastes s’illustre à nouveau en créant un autre programme, "2 Sans Complexe", dont l’objectif est de renforcer l’unité nationale, d’éduquer au débat, de développer la liberté d’expression, d’impliquer surtout la jeunesse et les milieux scolaires sur les grandes questions de l’unité, de la cohabitation et de l’acceptation de l’autre.

 

"La Mauritanie vit, aujourd’hui, un véritable problème de complexe, de son présent et de son passé. A un moment donné, la Mauritanie était un pays de castes. Chaque caste avait un rôle dans la société", a expliqué Abderrahmane Ahmed Salem, directeur de la Maison des Cinéastes, lors de la présentation jeudi soir du programme, 2 Sans Complexe, au village de la biodiversité, à Nouakchott.

 

"S’il n’y avait pas de forgerons, il n’y aurait pas de tentes, de marmites, des théières. S’il n’y avait pas de griots, il n’y aurait pas de mémoire. S’il n’y avait pas de marabouts, il n’y aurait pas de savoir…C’était une stratification sociale qui avait un sens dans notre vie. Aujourd’hui, c’est devenu un handicap", a-t-il rappelé.

 

Dans sa présentation préliminaire du projet, 2 Sans Complexe, qui vise à casser également les préjugés, le directeur de la Maison des Cinéastes a rappelé "que le complexe que vivent aujourd’hui les jeunes mauritaniens est dû à des valeurs culturelles sans contenu".

 

"Le projet 2 Sans Complexe est un dispositif de débats très libres mais aussi très sérieux et très constructifs", a-t-il complété, rappelant que ce projet est destiné aux moins de 35 ans qui, selon lui, ont fait le plus les frais de la séparation des ethnies et des castes en Mauritanie.

 

D’une durée de trois ans, le projet 2 Sans Complexe, financé par l’Union Européenne, la Communauté Urbaine de Nouakchott, la Région d’Ile de France et sur fonds propres de la Maison des Cinéastes, devra aboutir à l’élaboration d’une étude socioculturelle et d’une proposition politique pour renforcer l’unité nationale.

 

Babacar Baye Ndiaye pour Cridem

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article

commentaires