Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 21:29

Abou-Thiam-dit-Ngaary-Laaw---Copie.JPGSoixante-quinze artistes dont douze jeunes femmes participeront au Concours de chansons sur l’eau et l’environnement, a annoncé mercredi à l’Université Libre de Nouakchott son initiateur Abou Thiam, alias Ngaary Laaw, fondateur de l’Orchestre du fleuve Sénégal qui réunit des artistes du Sénégal, de la Mauritanie, de la Guinée Conakry et du Mali.

"Nous sommes très excités d’organiser ce concours en Mauritanie", a affirmé Abou Thiam, lors d’une conférence de presse. "Pour nous, on partage les mêmes valeurs", a-t-il ajouté.

Les auditions du concours, qui sont réparties en quatre phases, seront lancées ce jeudi 3 janvier, au Village de la Biodiversité. "Il est attendu cinq lauréats de ce concours que nous allons primés par des prix symboliques allant de 150.000 FCFA à 350.000 FCFA. En dehors de cela, les cinq lauréats seront invités à Dakar pour des sessions d’enregistrement de leurs œuvres", explique le fondateur de l’Orchestre du fleuve Sénégal.

M. Thiam a ajouté qu’une chanson collective sera créée en rapport avec la problématique de l’eau et de l’environnement. Pour Ngaary Laaw,"il s’agit de partir de la culture pour participer au développement".

Le concours est soutenu par la fondation hollandaise DOEN, l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), le ministère délégué auprès du premier ministre chargé de l'environnement et du développement durable en collaboration avec le Conservatoire international de la musique et des arts de Nouakchott (CIMAN).  

Suivez l'actualité culturelle en Mauritanie en temps réel avec Rimartculture sur Twitter et Facebook !

Babacar Baye Ndiaye

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article

commentaires