Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 20:58

Les œuvres de bienfaisance ne sont plus l’apanage des ONGs, des pouvoirs publics ou de simples personnalités bien nanties. Signe des temps, en Mauritanie, nos artistes semblent avoir arrêté de tailler une bavette. En effet, depuis quelques temps, ils se sont convertis en humanitaires. Aujourd’hui, ils deviennent de plus en plus conscients de leur devoir de s’engager sur le plan social comme à l’image des grands noms de la musique internationale impliqués dans la cause des populations défavorisées.

 

Du coup, leur participation à l’amélioration des conditions de vie et d’existence des populations et notamment des enfants en difficulté ainsi que leur contribution au développement social de la Mauritanie où la pauvreté tenaille des milliers de personnes ne fait plus l’ombre d’un doute.

 

Malgré leurs faibles moyens, ils essaient tant bien que mal de venir en aide aux populations défavorisées parfois mieux que nos hommes politiques et les ONGs où l’argent coule à flots mais sans résultats souvent.

Les exemples ne manquent pas. Au mois d’octobre 2008, Zeinebou Mint Chiaa, une artiste plasticienne, expose au Centre Culturel Français de Nouakchott. Les 20% des ventes de ses tableaux, au nombre de 32, furent destinés au soutien des enfants en difficultés.

 

Le 15 mars dernier, dans une exposition au Centre Culturel Marocain, l’artiste-plasticienne Amal Dria, procède à la vente aux enchères de ses toiles pour venir en aide l’orphelinat de Marième Diallo. Et, pour témoigner de son engagement en faveur des enfants de cet orphelinat, une partie des fonds générés sont versés à l’orphelinat.

 

Le 1ier mai dernier, un concert humanitaire dont l’entrée se monnaye à un kg de riz est organisé par Sakam Productions dirigé par Sakho Mamadou, un promoteur culturel. Ce concert humanitaire pour le lancement de la "Tournée Mauritanie Culture Tours" soutenu par la Communauté Urbaine de Nouakchott, la mairie de Ksar, Mauricom et Mauritanie Airways verra la participation de Thiédel Mbaye, de Mister Dembiss, de MD Mouls, de F.G 92, de Seydou Sow de Walfadjiri, de Saidou Nourou Gaye, de Bad’s Diom, de Junior Papis Kimmy, de RJ, de Diam Min Tekky, de Cee Pee, de la Rue Publik, de Paulette du Sénégal, d’Overdoz et du groupe ivoirien "Les farotteurs", tous venus répondre à la cause des couches défavorisées de la population. A la fin de la soirée, plus de 3 tonnes de riz sont récoltées puis distribuées à des familles nécessiteuses vivant dans la banlieue de Nouakchott.

 

Thiédel Mbaye n’est pas non plus en reste dans ce mouvement de solidarité en faveur des populations pauvres. Elle a décidé que la moitié des recettes qui seront récoltées de son concert du 6 mai à la salle de spectacle du Centre Culturel Français Antoine de Saint-Exupéry de Nouakchott soit réinvestie pour l’achat de vêtements et de nourriture destinés aux "Almoudos".

 

Cette grande chanteuse qui nous vient de la ville de Bogué, pour montrer sa détermination à défendre la cause des enfants, a créé, à cet effet, une organisation non gouvernementale. Comme quoi, nos artistes participent, eux aussi, à la lutte contre la pauvreté.

 

Babacar Baye NDIAYE

Partager cet article

Repost 0
Published by ducdejoal - dans Musique
commenter cet article

commentaires