Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 19:51

61daouda[1]Le week-end dernier, à l’Espace Culturel Diadié Tabara Camara, la Compagnie théâtrale Vents de Sable de Daouda KANE en plus des comédiens de Kiraye Fanaye, de l’Association Eveil et Développement et de Théâtre Nomade a présenté "Aimez puisque je le veux", une comédie inspirée de la pièce de théâtre " Dormez, je le veux !" de Georges FEYDEAU.

 

Dans "Dormez, je le veux !", Justin, le valet de Boriquet, possède des dons d'hypnotiseur. Il en profite pour faire effectuer son service par son propre maître, qui ne comprend pas pourquoi il se sent si fatigué. Or, Boriquet souhaite épouser Émilienne, la fille du docteur Valencourt.

 

Justin, qui veut empêcher ce mariage, persuade Boriquet qu'il est un singe. Il parvient même à suggérer la sœur de Boriquet qu'elle est une danseuse espagnole. Scandale! Cependant, Valencourt, qui a d'abord rompu les fiançailles, est pris par le doute et découvre la fourberie de Justin. Il hypnotise lui même Justin et le fait avouer devant ses maîtres.

 

Ici, Justin, le valet de Boriquet, est remplacé par un charlatan. "Au lieu de jouer la pièce de théâtre de Georges Feydeau que le public mauritanien ne connait pas, on a préféré l’adapter aux réalités mauritaniennes", explique Daouda Kane.

 

Aujourd’hui, les gens sont si désespérés qu’ils sont prêts à faire tout même à vendre leur âme au Diable. Ainsi, le spectacle "Aimez puisque je le veux !" est avant tout une mise en garde, un spectacle qui invite à la prudence et à ne pas tomber dans la naïveté et la facilité. Et, loin d’être une attaque déguisée contre les charlatans, cette pièce de théâtre a offert au public, sur un fond musical de Papis Koné alias Maxi P., une bonne heure de dégourdissement moral et spirituel.

 

"Je me suis bien marré. Un très beau spectacle avec de drôles comédiens. Cette pièce de théâtre est très instructive. J’ai beaucoup adoré la mise en scène dans un décor très sobre. J’ai beaucoup ri. Et, cela montre que nous avons d’extraordinaires comédiens. Ce qui leur fait défaut, c’est d’être soutenus", confie un spectateur à la fin du spectacle.

 

Artistes : Daouda Kane, Diéma N'Diaye, Aida N'Diaye, Mohamed Issa, Moustapha Meity, Alpha Ba, Sada Ba, Yasmine Diallo, Aminata Thiaw et Khalilou Diagana

Metteur en scène : Delphine Nolin.

 

Babacar Baye NDIAYE

Partager cet article

Repost 0

commentaires