Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 17:49

alain-schneider 397Le chanteur français qui a donné un concert pour enfants ce jeudi 10 juin 2010 au Centre Culturel Français Antoine de Saint-Exupéry de Nouakchott a déclaré être impressionné par la réaction du public qui reprenait en chœur ses morceaux. "J’éprouve une impression de bonheur et de joie parce que je suis chez moi dans la mesure où j’ai une famille en Mauritanie. C’était émouvant", a-t-il confié à la fin de son spectacle.

 

Il a aussi avoué qu’il ne s’attendait pas du tout à voir une telle communion entre lui et le public. "J’étais content qu’il y’ait autant de mauritaniens. Ce serait dommage que je vienne ici et je ne vois que des blancs. Là, j’étais content de voir vraiment qu’il y’a beaucoup de gens qui sont venus et surtout les enfants", dit-il. Il complète : "Il y’a eu des chansons qui étaient chantées. C’était hyper-émouvant. C’est comme par exemple avec "T’es rien sur la terre terrien". Tout d’un coup, j’ai entendu les enfants chanter. Il y’en a eu d’autres aussi. C’est toujours émouvant. Je suis un gosse du froid. Et, puis, un jour, tout d’un coup, je fais des chansons qui m’amènent dans un autre pays. C’est génial."

 

Comme Myriam, beaucoup d’enfants découvraient pour la première fois Alain Schneider. "J’ai beaucoup adoré. Il nous a fait rire. J’aime bien sa façon de chanter, de se mettre sur la scène. J’ai adoré", dit-elle. A côté d’elle, son père qui est venu l’accompagner. "C’est un spectacle super bien surtout pour les enfants, un spectacle bien marrant, éducatif et dansant", confie-t-il.

 

Tout le monde presque est tombé sous le charme d’Alain Schneider. "C’est ma première fois de le voir. Il chante bien et sait entrainer les gens dans son univers. C’était bien et vachement drôle", lance Aichétou "Pas mal. Mais, je suis juste arrivé à la fin. Je n’ai pas vu tout le spectacle malheureusement. C’était très bien", rajoute Rachelle.

 

Souvent, pour parler aux enfants, Alain Schneider dont la fille est mariée à un mauritanien utilise l’allégorie comme dans la chanson "le vieil éléphant" qui est un symbole de l’Afrique. "L’éléphant n’a qu’une seule envie : c’est d’aller mourir chez lui, voir le soleil se coucher comme tout le monde d’ailleurs. Lorsqu’on n’est pas chez soi ou on est émigré, on a le mal du pays. On peut réussir à travailler, à faire des efforts mais il y’a toujours cette idée de retourner chez soi qui vous habite".

 

Après Nouakchott, Alain Schneider qui déteste les gens qui parlent de ce qu’ils ne connaissent pas s’est aussitôt mis sur la route. Destination : Nouadhibou où il devra offrir un concert avant de s’envoler en France puis en Algérie. Et, avant de quitter, Alain Schneider n’a pas exclu d’écrire une chanson sur son séjour en Mauritanie.

 

Babacar Baye NDIAYE

Partager cet article

Repost 0
Published by leducdejoal - dans Evenements-Concerts
commenter cet article

commentaires