Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 20:08

abderahmane_camara.JPGLa 4e édition d’Assalamalekoum Festival International a pris fin vendredi tard dans la soirée. Des artistes et des acteurs culturels ont été honorés lors de la cérémonie de remise des "Prix Assalamalekoum" au stade de Ksar, ce 17 juin.

 

Ainsi, le "Prix Assalamalekoum" du meilleur groupe de rap a été donné à Diam Min Tekky qui était en compétition avec Ewlade Leblade, Minen Tèye et Number One African Salam. Pour celui du meilleur artiste solo, c’est Waraba qui a raflé la mise devant Adviser, Maxi P et Franco Man. Adviser, de son côté, a remporté le meilleur clip vidéo pour son clip "Dog Halla" qui a été préféré à celui de "Clandestin" de Diam Min Tekky, de "Niary Yone" de Military Underground, de "Miskiine" d’Ewlade Leblade.

 

Le "Prix Assalamalekoum" du meilleur album de rap a été décerné à Ewlade Leblade (Adat’ne) qui a ravi la vedette à Diam Min Tekky (Gonga), Military Underground (Au Secours) et Minen Tèye (Moro-itanie). En ce qui concerne le "Prix Assalamalekoum" de la Révélation du rap mauritanien, il a été remis au rappeur Enfant de la Rue qui a remporté la palme devant Habobé Bassal, Soco Clan et Force Trankil.

 

Des personnalités et des acteurs culturels ont été récompensés pour leurs efforts dans la promotion de la culture mauritanienne. Il s’agit d’Ahmed Hamza, président de la Communauté Urbaine de Nouakchott, de Bios Diallo, d’Abderrahmane Ahmed Salem, de Baba Sangaré et de Maalouma Mint Meydah. Le Prix Spécial d’icône nationale de la musique mauritanienne a été remis, à titre posthume, à Dimi Mint Abba décédée le 4 juin 2011au Maroc.

 

Les "Prix Assalamalekoum" ont été réalisés à partir d’un sondage effectué auprès d’un échantillon de 1000 personnes entre le 1er avril et le 5 juin 2011 par un groupe de 50 personnes composées d’étudiants, de boutiquiers, de vendeurs ambulants, de gérants de restaurants et d’étrangers ainsi qu’auprès de tous ceux qui sont passés au studio Zaza Productions.

 

Babacar Baye Ndiaye dit leducdejoal

Pour Rimartculture

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Assalamalekoum Festival International n°4
commenter cet article

commentaires