Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 18:49

Aziz-Fashion.jpgIl n’est plus à présenter dans le milieu de la mode Africaine. Aziz Fashion est un homme de classe qui prend beaucoup de risque en matière vestimentaire. Propriétaire du label « Ziz Fashion », il confectionne des colliers de perles  qui ont connu un franc succès dans les milieux du Show-biz africain et dans le monde. Sa clientèle est constituée en général de stars du ballon rond comme Drogba, Etoo, Ronaldinho, etc...

 

Dans cet entretien  qu’il nous accorde, le créateur dévoile les secrets de ses  bijoux et ses projets futurs pour la mode mauritanienne et la mode   africaine en général.

 

Quand on évoque le nom Ziz Fashion, on pense très souvent à vos colliers de perles. Pouvez-vous nous en dire plus ?

 

A. F. : Les colliers de Ziz Fashion sont faits à  base de pierres précieuses  qui viennent de Dubaï, de l’inde et de la Mauritanie. Je suis en contact avec des scientifiques qui me font des propositions de choix. Ensuite je l’adapte  à mon concept. Je m’inspire un peu des chapelets de mes grands parents mauritaniens. Cela me donne une idée  à 100%, pour prendre le concept que je dois faire, chaque collier a son propre style, sa référence, et son nom.

 

Donc les colliers sont de votre propre  création ?

 

Bien sûr que  c’est de ma propre création ! Chaque collier confectionné est griffé ZF. Il faut savoir que Ziz Fashion a sa touche personnelle. ZF a breveté  ses colliers à Yaoundé au  Cameroun, à Paris à l’Institut National de la Propreté Industrielle. Aujourd’hui,  je vois des gens qui copient ma création, mais je me dis que c’est bien car cela prouve que mon travail est très apprécié.  Dieu Merci.

 

Revenons à vos colliers, vous avez une clientèle plutôt jet set on dirait ? Comment avez-vous fait pour rencontrer tous ses stars du ballon rond ?

 

(Rires)….Ma grand mère avait l’habitude d’arborer des bijoux. Un jour, j’en ai confectionné un, je l’ai mis et je suis allé dans une cérémonie. Là des joueurs comme Pape Malickou Diakhaté, Fadiga et Didier Drogba l’ont vu, l’on aimé et m’en ont commandé. Tout joueur aimerait avoir des accessoires. J’ai vendu un collier qui vaut 1 million à Kader Keita. J’ai aussi vendu des colliers à Ronaldinho pour plus de 3 millions de francs. J’ai décroché le jackot avec Eto, qui  m’a acheté une collection de colliers. Ma clientèle ne se limite pas seulement aux stars du ballon rond, mes colliers intéressent aussi la jet-set sénégalaise, camerounaise, ivoirienne, Mauritanienne, parisienne  etc…

 

Pourquoi vouloir confectionner des colliers  et pas des habits ?

 

C’est mon style personnel. J’adore les bijoux, d’autant plus que je suis « fashion ». Mais Je ne me limite pas uniquement  aux colliers. Je fais aussi dans le vestimentaire avec une collection de boubous  traditionnels assortis à leurs babouches, des créations de robes à  base de voiles mauritaniens … j’ai participé à plusieurs défilés partout dans le monde par exemple  le Fashion Week de New York, Miss francophonie à Washington DC, au défilé  de la fondation Didier Drogba à Londres, le Fashion Week de Feder Moda en Italie, le «  Annuel Show Week » au Cameroun, et  Tendance Party à Abidjan etc. J’ai un calendrier très chargé pour les mois à venir.

 

Pouvez-vous nous parler de votre calendrier aussi chargé ?

 

Je prépare un défilé privé en Lybie, au Mali pour la Miss Cinquantenaire 2011. Après, je dois organiser la première édition du Festival des cultures en Mauritanie en novembre,  pour valoriser la culture et la mode mauritaniennes. Je serai aussi à Dubaï pour un défilé privé de colliers et je me prépare pour le Fashion Week à Miami.

 

A vous entendre parler, on se dit qu’Aziz Fashion a presque fait le tour du monde. Avez-vous des Distinctions ?

 

(Il se frotte les mains)Vous savez, j’ai été désigné meilleur collectionneur de colliers en 2009 par l’agence Casting Dakar. Je fais partie des tops 10 des hommes les plus stylés de l’année 2010 selon le journal B-Tendance d’ Abidjan. Je fais aussi partie  des 100 personnes qui font bouger la Mauritanie d’après le journal Mauritanie 1.

 

Vous évoquez souvent la Mauritanie pourquoi ?

 

Mais parce que je suis né en Mauritanie. J’ai grandi dans ce pays auprès de mes parents. Je  suis venu au Sénégal en 2006 pour suivre une formation en comptabilité. Mais j’ai ensuite débuté la mode en 2007. Ce n’est pas pour rien qu’on me nomme  ambassadeur de la mode mauritanienne. D’ailleurs j’en profite pour remercier le peuple mauritanien  mais surtout le président Mohamed Ould  Abdel Aziz  et à l’ensemble de son gouvernement. Sans oublier tous ceux qui m’ont aidé de près ou de loin.

 

Et quelles sont vos ambitions pour votre pays ?

 

Mon objectif aujourd’hui est de faire de Nouakchott le nouveau pôle de la mode africaine. Je veux aussi faire connaître la touche culturelle mauritanienne de la mode  internationale et contribuer au développement social économique et touristique de mon pays natal.

 

Source : SENEWEB

 

AZIZ-FASHION3-copie-1.jpgAZIZ-FASHION1.jpg

AZIZ-FASHION4.jpg

AZIZ-FASHION5.jpg

AZIZ-FASHION6.jpg

AZIZ-FASHION7.jpg

AZIZ-FASHION8.jpg

AZIZ-FASHION9.jpg

AZIZ-FASHION-2.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Mode
commenter cet article

commentaires

Max 04/05/2015 10:50


Des créations pour homme portées par les plus grands footballeurs, quel meilleur gage de qualité pourrait-on avoir ?


Super boulot !

Revers-a-une-main 06/09/2016 19:19

En effet !

Mauritanie 18/01/2011 11:18



On dirai que ce createur de mode fait la même chose qu'une creatrice RIM STYLE en Mauritanie. et puis Ne serait il pas pédé pr hasard?? Republique Islamique or not?