Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 00:03

Babakane.JPG

Chanteur et guitariste, Hamedine Kane alias Baba est une voix en roue libre. Né en 1977 à Dagana, dans le nord du Sénégal, Baba Kane s’est fait le porte-étendard de la culture du Walo et du Fouta, deux aires géographiques qui s’étendent de la Mauritanie au Sénégal.

Une démarche d’ouverture et de fédération que ce fils d’ex-gendarme mauritanien originaire de Tékane, dans le sud de la Mauritanie, a commencé à développer à l’âge de 15 ans, à l’école.

Baba Kane n’est pas tout à fait un inconnu sur la scène musicale mauritanienne qui a connu ces dernières années de profondes mutations. Loin de là. Il y’a seize ans déjà, il se faisait distinguer par sa voix et sa musique, comme en cette première partie du concert de l’artiste sénégalais Ismaël Lô, au Stade Olympique.

A l’époque, après un bref passage à Dandé Jaam, il avait mis sur pied Etoile d’Or dans lequel officiaient Ndaw Vettah, Boubou Dieng, Moussa Fall et Brahim Tounkara. Ses chansons résonnent comme des coups de tonnerre à Nouakchott, à World Vision qui l’engage pour une tournée à l’intérieur de la Mauritanie dans le cadre de ses campagnes de sensibilisation sur l’excision, le sida et le paludisme.

Alors qu’il est train de savourer son succès naissant, ses parents notamment sa mère s’oppose catégoriquement à son choix de faire carrière dans la musique. Entre consentir et s’exiler, Baba Kane opte pour le dernier choix. Il s’installe à Dagana où vit sa grand-mère maternelle. Il y devient photographe-cameramen, avant de revenir à ses premières amours.

Petit à petit, il prend goût à jouer et à chanter, élargit ses horizons amicaux. A l’arrivée, il crée, avec l’appui d’Oumar Sarr, le maire de Dagana, son propre groupe, Star du Walo et du Fouta, pour marquer une zone de relief entre le Sénégal et la Mauritanie. Très rapidement, là aussi, il rencontre le succès. On l’invite sur les plateaux de télévision comme celui de la RTS, de la 2STV, de WalfTV et sur les chaines de radio.

Là, il vient de décrocher un contrat de sensibilisation sur l’économie de l’eau avec la Société Nationale des Eaux du Sénégal (SONES). Revenu en Mauritanie, Baba Kane veut mettre à profit son expérience musicale pour servir son pays sur le plan culturel. D’ores et déjà, sa voix a intéressé Loubaba Mint Meydah qui l’a invité dans sa nouvelle chanson dédiée à l’enfance et composée pour le compte de l’UNICEF/Mauritanie.

Ce féru de Baba Maal, de Mory Kanté et de Salif Kéita est actuellement en préparation de sortie de son premier album. La matière est déjà là.

Babacar Baye Ndiaye

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Portraits-Rencontres
commenter cet article

commentaires