Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 14:45

         Ewlade%20Leblade1[1]
Après "Adat’ne" sorti le 27 avril 2007, le groupe de Rap "Ewlade Leblade" vient de sortir un second album DVD intitulé "Moujahibine" ou "Fan’s". Cet album réalisé par Vidéo Pro Pub Laser a duré deux ans de tournage marqué par des concerts et des campagnes de sensibilisation que le groupe mène sur certains sujets comme le Sida, la délinquance juvénile, la déperdition scolaire, etc. La présentation de cet album tout en images a eu lieu, ce 12 mai, au restaurant "La Médina" en présence du tout nouveau président de la Commission de Communication de Mohamed Ould Abdel Aziz Mohamed Mahmoud Ould Brahim Khlil, du sénateur de Rosso Mohcen Ould Hadj et du Ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports Sidi Ould Samba. On suppute déjà que "Ewlade Leblade" aurait reçu du général plus de 3.000.000 UM. Vrai ou faux ? Dans l’interview suivante, le manager de Ewlade Leblade, Bamba Ould Mboïrick plus connu sous le nom de Khadim balaie d’un revers de la main toute idée de récupération politique de leur part par Mohamed Ould Abdel Aziz. A ceux qui pensent que c’est fini désormais ils sont dans le giron de Mohamed Ould Abdel Aziz, candidat à l’élection présidentielle du 6 juin prochain, Bamba Ould Mboïrick est catégorique : "Nous ne soutenons personne et nous ne sommes pas avec personne".

 

Le Rénovateur Quotidien : Vous êtes le premier groupe de Rap a avoir créé un morceau contre le coup d’Etat du 6 août 2008. Contre toute attente, on a appris que Mohamed Ould Abdel Aziz vous a reçu, ce 12 mai, chez lui. Peut –on maintenir dire que désormais vous le soutenez ?

 

Bamba Ould Mboïrick : Nous sommes des artistes et nous le resterons pour toujours. Aussi, nous sommes des artistes neutres au sujet de la situation politique actuelle qui prévaut dans le pays divisé en deux camps (Fndd-Rfd/HCE). C’est Mohamed Ould Abdel Aziz qui a tenu à nous recevoir. Lorsqu’il a vu notre clip "Miskine", il a demandé à nous rencontrer, à sa demande. Arrivés chez lui, il nous a félicités par rapport à notre engagement. En outre, il a laissé entendre que nous méritions tout encouragement, après nous avoir confiés toute son admiration, à notre égard. Nous sommes un groupe qui n’a jamais accepté de faire des courbettes ou l’apologie d’un homme politique. C’est d’ailleurs, nous a-t-il confié, ce qui l’a séduit chez nous. Pour lui, nous sommes un groupe qui contribue à faire évoluer les mentalités en Mauritanie. C’est la raison pour laquelle, dit-il toujours, qu’il a voulu nous recevoir. Il nous a encouragés à persévérer dans cette voie. Si Mohamed Ould Abdel Aziz nous fait part de son intention de nous rencontrer, nous estimons que nous ne pouvons pas le lui refuser. C’est valable aussi avec les autres leaders politiques de l’opposition. Lorsque Ahmed Ould Daddah nous a reçus chez lui, personne n’en a parlé. Aujourd’hui, Mohamed Ould Abdel Aziz nous reçoit et voilà que tout le monde le considère que nous le soutenons. Lorsque Mohamed Ould Aziz nous convie chez lui, il est de notre devoir d’aller à sa rencontre puisque c’est une grande personnalité du pays. Cela ne veut pas dire que nous allons changer d’un iota par rapport à notre position.

 

Le Rénovateur Quotidien : Est-ce que vous pouvez nous confirmer ou infirmer que vous avez reçu de l’argent de la part de Mohamed Ould Abdel Aziz à la suite de votre rencontre avec lui ?

 

Bamba Ould Mboïrick : Nous n’avons rien reçu de la part de Mohamed Ould Abdel Aziz. On est en train de tenir de fausses allégations et sans fondement à notre sujet. Je le répète encore une fois : Mohamed Ould Abdel Aziz nous a reçus pour uniquement nous faire part de sa gratification par rapport à notre travail. Au cours de notre entretien avec lui, il nous a fait part de ses préoccupations que nous avons attentivement écoutées. Nous avons pris note. Il nous a rappelé ce que tout le monde sait déjà qui est de changer la Mauritanie. Il nous a d’ailleurs fait savoir qu’il était contre le culte de la personnalité comme beaucoup d’artistes ont tendance à le faire. Nous n’attendons rien de Mohamed Ould Abdel Aziz et nous ne sommes pas partis le voir moyennant une rétribution financière. Nous n’avons pas besoin de son argent. En revanche, nous lui avons suggéré de s’investir davantage dans la promotion de la musique mauritanienne en particulier et de la culture de façon générale.

 

Le Rénovateur Quotidien : Mohamed Mahmoud Ould Brahim Khlil et Mohcen Ould Hadj étaient présents à votre conférence de presse. Leur présence n’est pas fortuite. N’est-ce pas là une preuve que vous êtes dans l’escarcelle de Mohamed Ould Abdel Aziz ?

 

Bamba Ould Mboïrick : Non ! Pas du tout. Je pense que c’est tout à fait normal qu’on les invite à notre conférence de presse. On ne considère pas le fait qu’ils soient avec Mohamed Ould Abdel Aziz. Ce qui importe pour nous et c’est notre combat, c’est que la Mauritanie puisse avancer dans la bonne voie. On ne soutient personne. On n’est pas avec personne. On sera toujours là pour battre en brèche tout ce qui ne va pas dans ce pays sur le plan politique et social. Aujourd’hui, Ewlade Leblade est un groupe qui a une certaine notoriété en Mauritanie. De ce fait, nombreux sont les gens qui veulent collaborer avec nous.

 

Propos recueillis par Babacar Baye Ndiaye 

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye - dans Interviews
commenter cet article

commentaires