Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 01:19

assala_rec_acc.jpg

La cérémonie de remise des Prix de la 5e édition du Festival Assalamalekoum a consacré, lundi soir, à l’Institut Français de Mauritanie (IFM),  dans la catégorie des Prix de reconnaissance pour action accomplie, le site d’informations, C.R.I.D.E.M, pour service rendu à la culture mauritanienne. De son côté, DJ Paco, qui est à la Radio Mauritanie (RM), s’est vu décerner le Prix pour 20 ans de micro au service du rap et de la musique mauritanienne.

Quant au Prix de la promotion de la culture en Mauritanie, il est allé à Babacar Baye Ndiaye, journaliste à Cridem. Le rappeur Abdoulaye Yéro Sow, toujours dans la catégorie des Prix de reconnaissance pour action accomplie, était à l’honneur avec le Prix Création premier festival "Wélooti" à Bababé, dans le sud de la Mauritanie. Md Mouls s’est vu, lui aussi, honorer avec le Prix pour 17 ans de street promo du hip hop.

La cérémonie de remise des Prix de la 5e édition du Festival Assalamalekoum a été l’occasion de rendre un vibrant hommage au jeune danseur Taleb Usher, décédé le 20 avril à Nouakchott. Un Prix Spécial à titre posthume lui a été décerné. Il a été reçu par sa sœur, Mama Mint Hassan Beykaatou, âgée de 10 ans. A l’ouverture de la cérémonie de remise des prix, un film, qui fait écho de sa vie à travers des témoignages des rappeurs mauritaniens, a été projeté.

Le lauréat d’Assalamalekoum 2011, Ziza, était là. Mais, cette fois-ci, pour remettre le Prix Assalamalekoum Découvertes 2012 au groupe de rap Black Fouta, originaire de la ville de Kaédi, dans le sud de la Mauritanie. Kaalden Gonga du groupe de rap Force Trankil a été consacré Prix du meilleur album. Côté Prix du meilleur clip, Black Révolution de Laam Toro de Kaédi est reparti avec le trophée. Le rappeur Youpi 4 Ever a reçu, sous les huées de quelques perturbateurs, le Prix du meilleur artiste solo. De son côté, Soyno Nganda a été sacré meilleur groupe de rap.

Après cette cérémonie de remise des prix, Dialal, Monza et Mister X ont interprété quelques notes de slam, avant de céder la scène à Steve Shehan & John Banzai. Nous vous proposons, en images et vidéo, un tour d’horizon de ce spectacle.

Babacar Baye Ndiaye



















































































Partager cet article

Repost 0

commentaires