Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 16:47

CeePee 6781Après des featuring comme First last love avec Adviser ou encore Li lumu doon avec Xuman qui ont confirmé tout son talent, Cee Pee a sorti son premier album, Conscience Positive.

D’une chanson à l’autre, on découvre le coffre intérieur de sa voix et de la diversité musicale qui le particularise.

Les invités de cet album, Waraba, Adviser, Malick, Mirma, Takana Zion, Xuman, Fat.G et Améno Fils, apportent de l’ouverture et de l’arriération à la production. Cee Pee a travaillé deux sur ce projet aux accents de soul, de rap, de dance hall et de reggae.

Cet album, enregistré à Dakar et produit par Xuman, contient 15 titres. Certaines des chansons comme Gunéyi ou Sama Deukuwaay sont écrites à Nouakchott. Pour le reste de l’album où Cee Pee marque sa volonté de prendre l’envol à jamais, son aventure dakaroise lui a servi de tablette pour nourrir son émotion, son inspiration, sa liberté.

Avec ce disque qui s’ouvre avec Peace, la paix, Cee Pee dégage de nouvelles perspectives à sa carrière musicale. En matière de compositions, de messages et de mélodies, cet album offre une tribune à Cee Pee pour parler de l’amour, des problèmes quotidiens des populations, de politique. Ceux qui espéraient voir évoluer dans le registre de l’acidité, de l’aigre-douceur resteront sur leur faim. Musicalement, les morceaux sont bien réussis et donnent envie de coller les oreilles au tourne-disque.

Cet album se danse (Kaay), s’écoute, se déguste à merveille. Le titre de l’album qui fait allusion à une attitude qu’il a toujours défendu dans ses textes, sa vie, celle d’avoir une conscience positive dans ce bas-monde. Dans Sama Deukuwaay et Woman of Zion, Cee Pee rend un hommage à sa mère et la femme africaine. Dans cet album, il donne un écho aux soucis de la jeunesse mauritanienne (Virus, On time). Ce disque qui se parcourt avec beaucoup de plaisir révèle aussi la personnalité et l’orientation musicale de Cee Pee.

L’écriture et les chansons montrent que son talent n’a jamais perdu de sa superbe. Avec Conscience Positive, on redécouvre les vertus de la musique. Alors, chapeau, pour cet album bien accompli. Franchement, avec ce disque qui est une incontestable réussite, on est bien servi. Un révolutionnaire en musique est né en Mauritanie.

Babacar Baye Ndiaye

Tous droits réservés©Cridem2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Chroniques Albums
commenter cet article

commentaires