Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 17:32

1-copie-1.JPGJeudi 31 mai, au cours d'un point de presse, à l’Hôtel Halima, l’artiste mauritanienne, Tahra Mint Hembara, et celle du Sénégal, Coumba Gawlo Seck, en tournée en Mauritanie, ont demandé à la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et à la Communauté Internationale à se mobiliser "pour que le Mali retrouve sa stabilité".

"Je suis fermement opposée à ce qui passe actuellement au Mali. Cette répartition du Mali est extrêmement dangereuse pour le continent Africain. Personne ne doit se sentir tranquille", a déclaré Tahra Mint Hembara.

"Je suis profondément attristée par tout ce qui se passe là-bas. Je pense que le Mali est une et indivisible. Ce qui se passe là-bas est catastrophique pour un pays qui était avancé en termes de développement, d’infrastructures. C’est un pays qui a très vite progressé. Aujourd’hui, ce qui s’y passe a régressé le Mali de plusieurs années en arrière. C’est très dommage", a renchéri Coumba Gawlo Seck.

Toutes deux ont demandé à la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et à la Communauté Internationale à se mobiliser "pour que le Mali retrouve sa stabilité".

Lors de ce point de presse qui a duré presqu’une heure, Coumba Gawlo Seck a aussi évoqué la question de l’insécurité alimentaire qui frappe le Sahel. "A l’issue des deux évènements, le gala et le concert, les bénéfices vont être restitués au PNUD afin d’aider les personnes qui sont victimes de ce problème d’insécurité alimentaire", a affirmé la chanteuse sénégalaise.

Babacar Baye Ndiaye

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article

commentaires