Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 19:11

culturemétisseAprès Tous sur scène et A vous la scène, Lamine Kane, le fondateur de Nouakchott Music Action (NMA) qui est une véritable fabrique à musique, vient d’expérimenter un nouveau concept, Culture Métisse. Ce projet veut jouer un rôle moteur au processus de maturation de la musique mauritanienne.

Il a été présenté au public ce jeudi 11 octobre à l’Institut Français de Mauritanie (IFM). "Nous avons travaillé pendant un mois. Ce que vous allez  entendre, c’est le résultat d’un échange interculturel. Par là, nous avons voulu montrer la richesse de notre diversité culturelle", explique Lamine Kane avant le début du concert.

Sur la scène, Baba Kane, leader du groupe Star du Walo et du Fouta, et Ahmed Salem Ould Mbareck s’avancent timidement devant leurs micros. Pour la première fois, les deux musiciens partagent la même scène pour tenter de faire feu de toute musique. Ils interprètent d’abord, dans un duo, Jeilany, un morceau dans lequel chacun l’agrémente avec sa voix, sa potion magique.

A la première intonation comme à la première note musicale, tout les distingue. Mais, le métissage est l’essence même de Culture Métisse. Alors, chacun tente de marquer son territoire musical tout en s’ouvrant à l’autre. Baba Kane, sur fonds de musique exotique, prend de la hauteur et de l’assurance au fur et à mesure qu’il se détache. De son côté, Ahmed Salem Ould Mbareck n’est pas en reste même s’il tente de maquiller ses difficultés à s’adapter à la musique. La volonté, la vigueur dans la voix sont néanmoins là pour se dévoiler.

A l’arrivée, la bonne humeur et l’ambiance ont régné sur le parvis de l’Institut Français de Mauritanie (IFM). Ce projet très vivifiant comme l’eau des cascades a réuni des musiciens du groupe de musique Walfadjiri dont le soliste Papis Koné, le percussionniste Cheikhou Bâ et le batteur Papa Diop. Cet ensemble instrumental moderne a été enrichi par la participation très incisive d’un joueur de Tidinit et de T’bal pour coller à l’esprit de Culture Métisse.

Babacar Baye Ndiaye

Crédit article © Cridem


 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Evenements-Concerts
commenter cet article

commentaires