Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 20:06

                                             

Sakam Production mise en place par Sakho Mamadou, un promoteur culturel mauritanien, est une nouvelle structure de spectacles, d’évènement et de communication destinée, entre autres, à promouvoir la culture mauritanienne, à participer à l’échange interculturel entre la Mauritanie et les autres pays, à concourir à la médiatisation et à la reconnaissance des artistes mauritaniens peu coutumiers à se produire à l’échelle internationale.

 

Les ambitions de cette nouvelle structure ont été déclinées, à travers une conférence de presse qui a eu lieu ce 7 janvier, à Nouakchott. Cette conférence de presse était tenue en prélude aux deux concerts que compte organisée Sakam Production le 29 avril et le 1ier mai prochain par l’entremise de son label "Mauritanie Culture Tours" qui se propose de faire connaître la musique mauritanienne avec la production de plusieurs concerts mauritaniens à travers le monde.

 

Au sujet de la grande manifestation culturelle qui aura lieu le 29 avril à Nouakchott, elle réunira de grands noms de la musique ouest-africaine qui ont promis de se déplacer en Mauritanie et égayer le public de concerts inédits.

 

A en croire les organisateurs de cet évènement, tout est fin prêt pour accueillir les hôtes de la Mauritanie le temps d’un concert. En ce qui concerne le concert du 1ier mai, il impliquera uniquement les rappeurs mauritaniens, une manière de promouvoir la musique rap toujours en mal de reconnaissance en Mauritanie.

 

Les recettes de ces deux concerts, ont révélé les organisateurs, seront entièrement reversées à des œuvres de bienfaisance. Pour plus de transparence dans la gestion de ces fonds, une cellule sera spécialement créée, à cette occasion, pour éviter les détournements et autres malversations financières.

                                                 Sakho.jpg

Aussi, outre de favoriser l’échange et le développement de la Culture mauritanienne, Sakam Production espère, par le biais de cette action, combattre la pauvreté et la misère en aidant les populations pauvres et vulnérables des quartiers périphériques de Nouakchott, lutter contre le chômage en mettant en place par exemple des ateliers de couture ou de teinture, favoriser l’émergence d’un nouvel esprit de citoyenneté à travers des actions de sensibilisation sur la délinquance juvénile à titre d’exemple.

 

Dans leur face-à-face aux journalistes, les organisateurs de ces deux évènements n’ont pas manqué d’évoquer les problèmes de sponsoring auxquels ils font face et partant ont demandé à ce que les entreprises y participent.

 

Sur le tableau des sollicitations, seule la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN) a fait un geste. Quant au Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, il a promis d’en faire autant. Pour ce qui est du Centre Culturel Français Antoine de Saint-Exupéry de Nouakchott, bien que sollicité, n’a pas voulu s’aventurer dans cette entreprise.

 

Sakam Production envisage aussi de faire jouer les artistes mauritaniens à travers le monde en vue de promouvoir la culture mauritanienne. A cet effet, ils ont prévu également de faire partager à nos artistes peintres cette expérience en leur offrant l’opportunité d’exposer en dehors des frontières de la Mauritanie.

Tout ceci, dans l’optique de permettre à nos artistes d’avoir une certaine visibilité à l’échelle sous-régionale, continentale voire internationale. Le budget des deux concerts est estimé entre 6 et 7 millions d’ouguiyas.

 

Babacar Baye NDIAYE

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye - dans Evenements-Concerts
commenter cet article

commentaires