Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 20:39

Garmi-Mint-Abba.jpgLe public de l’Institut Français de Mauritanie ne s’est pas ennuyé ce 8 mars 2012. Pour célébrer la Journée Internationale de la Femme, Nouakchott Music Action (NMA) a proposé une soirée musicale haut de gamme.

L’année dernière, cette structure de formation musicale dirigée par Lamine Kane s’était attaché les voix de Hawa Djiméra, d’Ouléya Mint Amartichit, de Tabara Diop et de Fama Mbaye. Pour cette année, Nouakchott Music Action a changé de tempo sans trahir l’esprit de "Voix de femmes". Au programme, il y’avait Tahra Mint Hembara, Penda Woury, Garmi Mint Abba et le groupe Diddal Jaalal.

Après s’être mise sur pause, Tahra Mint Hembara, un des esprits les plus brillants de la musique mauritanienne, retrouve la scène éternellement accompagnée de son ardine qui ne la quitte pratiquement jamais. Femme très engagée, elle vient de créer, avec d’autres femmes de la société civile, un groupe de plaidoyer pour la promotion de la femme mauritanienne.

"Il faut que la femme mauritanienne se batte pour avoir tous les droits qui lui reviennent comme dans les grandes démocraties toutes proportions gardées", affirme Tahra Mint Hembara qui interprétera, sur la scène, trois morceaux.

Tahra Mint Hembara sera suivie sur la scène par Penda Woury, une nouvelle voix, qui veut se forger une réputation sur la scène musicale mauritanienne. Lors de ce concert, Penda Woury, qui en était à sa première sortie musicale, a crânement défendu son statut d’artiste à suivre. Sous la scelle des musiciens du groupe Walfadjiri de Nouakchott, Penda Woury a surfé sur un univers musical où l’amour et la femme occupent une place de choix.

Cette sixième édition de voix de femmes était consacrée à feue Dimi Mint Abba, "cette artiste que nous aimons tous sans exception". Qui, mieux que Garmi Mint Abba qui subjugue par sa voix puissante et ses airs de princesse gracieuse, pouvait rendre un hommage à Dimi Mint Abba ? D’ailleurs, elle chantera "Richetoun", un des plus grands succès de la "diva du désert".

Le concert durera plus d’un tour d’horloge et sera clôturé par Diddal Jaalal qui nous a chantés une savoureuse musique. Au bout du compte, la sixième édition de Voix de femmes n’a pas été un moment à regret.

Babacar Baye Ndiaye

 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Evenements-Concerts
commenter cet article

commentaires