Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 20:30

Concert-Humanitaire-2012.JPGLa deuxième édition du concert humanitaire dont le billet d’entrée était à 1kg a réuni samedi soir, au terrain de basket-ball de l’ancienne maison des jeunes de Nouakchott, 13 artistes dont deux venus du Sénégal : Mbaye Dièye Faye, le percussionniste de Youssou Ndour et Ndiollé Tall qui a été récemment à Nouakchott avec Pape Diouf, un chanteur sénégalais.

Portée par l’Association Mauritanie Tours, cette initiative a mobilisé de grands noms de la musique mauritanienne, toutes musiques et communautés confondues.

Parmi toutes les voix présentes au terrain de basket-ball de l’ancienne maison des jeunes de Nouakchott mis gratuitement à la disposition par le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, on trouvait : la prometteuse Noura Mint Seymali, le Roi du Ndjarou Seydou Sow de Walfadjiri, l’exubérant Saidou Nourou Gaye, Coumba Salla.

Sur la scène, des voix du mouvement rap à l’image de Bizman, 2 Erceme Minds, Impérial Cherghawi, Consensus Crew sont venues se joindre à cette deuxième édition du concert humanitaire parrainé par Ahmed Ould Hamza, président de la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN). A leurs côtés, il y’avait aussi Taleb Usher qui a encore démontré toute sa classe, DJ Clédor et la troupe théâtrale "Daaray Ndaadjé".

Comme la première édition, celle de 2012 a encore séduit. La preuve, dans les tribunes, il y’avait plus de deux milles spectateurs, tous venus avec un 1kg de riz. Au total, plus de 4 tonnes de riz ont été collectés par Mauritanie Culture Tours.

"On remercie sans exception tous ceux qui ont cru à notre initiative qui, au-delà de son caractère festif et humanitaire, vise à promouvoir notre diversité culturelle et l’unité nationale ", murmure Hâwa Ba qui a assuré l’organisation de la deuxième édition du concert humanitaire.

D’ores et déjà, cette idée a été soutenue par  World Vision qui a donné 4 tonnes de riz, l’Hôtel Halima qui a hébergé sans contrepartie les artistes Mbaye Dièye Faye et Ndiollé Tall, Savana Café qui s’est occupé de leur restauration, Pizzorno qui a mis à la disposition des organisateurs la sonorisation. Des bonnes volontés comme la Marie de Tévragh-Zéina ont déjà exprimé leur souhait de contribuer à la collecte du riz en offrant une tonne. Ce riz sera distribué dans les quartiers périphériques de Nouakchott aux familles nécessiteuses.

Babacar Baye Ndiaye

 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit
commenter cet article

commentaires