Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 16:01

seydou_coumba_thialy_dabara.jpgLes chanteurs maliens Thialé Arby et Mamadou Dembélé se produiront à Nouakchott le 16 et le 17 février prochain pour le renforcement de la fraternité interculturelle entre le Mali et la Mauritanie, à l’initiative de l’Association des Femmes Azawat du Mali en Mauritanie.

Le premier chanteur est considéré comme l’un des porte-flambeaux de la musique malienne. Cet auteur-compositeur originaire de la ville de Tombouctou a sorti deux albums. Son premier disque, Gabi Hadjè, en 2006, et son second disque, Handjire Fantan, en 2009. Pour la petite histoire, Thialé Arby de son vrai nom Ibrahim Thialé est ingénieur en zootechnique.

En ce qui concerne Mamadou Dembélé dit Dabara, il a été vainqueur, en 2009, de la première édition de "Case Sanga", une compétition musicale qui regroupe une dizaine de nationalités africaines. Ce passionné de balafon et de chant est une véritable bête de scène à découvrir.

Du côté de la Mauritanie, cet évènement musical mettra également en scène Saidou Nourou Gaye et Coumba Salla.

"Cette rencontre musicale est la première d’une série pour faire découvrir au public les passerelles communes et les nuances spécifiques aux cultures dont sont issus les artistes des différents pays de la sous-région, ainsi qu’un rapprochement entre les artistes en présence à chaque performance", a expliqué Hanata Mint Sidaty, présidente de l’Association des Femmes Azawat du Mali en Mauritanie.

"A chaque concert mensuel, nous allons sélectionner le meilleur morceau en vue d’aboutir fin 2012 à la production d’une première compilation musicale originale dont la diffusion, outre son message de fraternité interculturelle, pourra contribuer au financement d’activités futures", a-t-elle ajouté.

Babacar Baye Ndiaye

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article

commentaires