Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 16:36

L'un est adulé pour ses pas de danses et ses belles paroles d'amour chantées, l'autre pour sa bravoure dans l'arène sénégalaise. Alioune Mbaye Nder et Modou Lô ont mis sens dessus dessous Nouakchott.

 

Danseur et percussionniste dans sa jeunesse, Alioune Mbaye Nder, bête de scène, a toujours drainé des foules dans la capitale mauritanienne. Et sa dernière sortie sur le podium de Racing Club de Nouakchott n'a pas failli à la règle.

 

Pourtant, cela faisait longtemps qu'il n'était pas venu se produire en Mauritanie. Comme en attestent les premières déclarations du lead vocal du Setsima Group : "Ça fait cinq, voire six ans que nous ne sommes pas venus jouer ici. Nous avons la nostalgie du public mauritanien. Ainsi, nous sommes-là pour donner à nos fans et au public le meilleur de nous-mêmes."

 

Depuis tout ce temps, les férus d'Alioune Mbaye Nder attendaient le retour de leur artiste. Et pour célébrer ce retour de l'enfant de Tivaouane, ses fans n'ont pas hésité à venir nombreux au Racing Club de Nouakchott. Une fois encore, ils ont pris leur mal en patience pour attendre l'arrivée de leur artiste à 2 heures 11 minutes précises sur le podium pour fredonner la fameuse chanson "Aladji". Inutile de dire que la fête fut belle, dansante et passionnante.

 

La "Modoumania" s'empare de la Mauritanie

 

Le lutteur de l'écurie "Rock Energie", Modou Lô, n'avait jamais foulé le sol mauritanien, mais il savait d'ores et déjà que ses fans ne se comptaient pas sur les doigts d'une main. Le lutteur des Parcelles Assainies n'était pas dépaysé au pays des "Ould" et des "Mint".

 

D'ailleurs, il l'a ouvertement dit en ces termes : "Aujourd'hui (jeudi), je suis très heureux de fouler pour la toute première fois le sol mauritanien. Et, je suis très heureux également de l'accueil que nos frères Mauritaniens nous ont réservé de Rosso-Mauritanie jusqu'à Nouakchott. C'est vraiment un grand plaisir pour nous, mon grand frère Alioune Mbaye Nder et moi, d'être aujourd'hui à Nouakchott parmi des hommes, des femmes et des enfants qui nous aiment."

 

Des gens qui aiment Modou Lô étaient venus massivement pour le lui faire savoir. Certains garçons et filles portaient sur la tête le fameux bonnet blanc du tombeur de Baye Madione, qu'ils ont acheté à 1.000 UM, soit 2.000 FCFA sur l'esplanade du Racing Club. Et d'autres buvaient coup sur coup le Café Touba surnommé, le temps d'un concert, "Café Touba Modou Lô".

 

Les uns et les autres n'ont pas manqué de sauter de joie, lors de la brève apparition de leur idole sur le podium du Racing Club. Ils ont surtout apprécié ses pas de danse en compagnie de son "grand frère Alioune Mbaye Nder".

 

Camara Mamady

Source : L’Observateur (Sénégal)

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Actualités Internationales
commenter cet article

commentaires