Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 20:24

Ewlade Leblade et Diam Min Tekky ont en commun d’être les groupes de rap les plus en vue en Mauritanie. Ils ont aussi en commun d’être, comme ils le disent, des enfants du ghetto. Dans leurs concerts respectifs, ils drainent un monde fou. Lorsqu’ils sont invités au même concert, chaque groupe croit dur comme fer que le public est venu pour lui. Ils sont adulés voire déifiés par la jeunesse mauritanienne.

 

Leurs différents albums ont marqué, certes différemment, cette jeunesse. Quand ils se retrouvent dans des concerts, ils se donnent des accolades. Derrière ce semblant de fraternité et d’amitié, les deux groupes se vouent, sur la scène, une inimitié sourde qui frise l’incompréhension. Certainement, parce que chaque groupe veut incarner la suprématie sur le rap mauritanien.

 

Celui qui aurait assisté au concert humanitaire du 1ier mai dernier organisé par Sakam Productions au stade de Ksar aurait parié, la main sur le Saint Coran, que Diam Min Tekky et Ewlade Leblade sont loin de s’entendre comme deux larrons en foie. Ce soir-là, un des membres de Diam Min Tekky en l’occurrence Hané a prononcé des mots désobligeants à l’endroit de Papis Kimmy et d’Ewlade Leblade.

 

Pour mieux comprendre cette histoire, il faut remonter à la campagne électorale de juin-juillet 2009. A cette date, Ewlade Leblade est reçu par Mohamed Ould Abdel Aziz alors candidat à l’élection présidentielle. On ébruite que le groupe aurait reçu du tombeur de Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi 3 millions d’ouguiyas pour battre campagne en sa faveur. Vrai ou faux, on verra le collectif monter sur tous les podiums pour appeler les populations à voter pour Mohamed Ould Abdel Aziz.

 

Ce retournement de veste de la part d’Ewlade Leblade dont le premier album "Adat’ne" était très critique ne sera pas du goût de beaucoup de groupes de rap notamment de Diam Min Tekky. Depuis, ce groupe reproche à Ewlade Leblade d’avoir vendu son âme au Diable. Sur les podiums, Diam Min Tekky ne rate pas l’occasion de déverser sa bile sur le groupe. Chaque montée sur scène est un prétexte pour Diam Min Tekky de tirer à boulets rouges sur Ewlade Leblade. Le dernier en date remonte le 1ier mai dernier. Ce soir-là,  Diam Min Tekky a récidivé en taxant d’Ewlade Leblade de scories impures qui sont en train de gangrener dangereusement le mouvement Hip Hop mauritanien.

 

"On est contre tout celui qui est avec le pouvoir. Grâce à Ewlade Leblade, Aziz a été élu. Ce groupe fait partie des gens qui ont élu Aziz", explique Mar. "On condamne tout celui qui a soutenu Aziz", insiste-t-il.

 

Ce que Diam Min Tekky ne supporte pas, c’est qu’Ewlade Leblade se serve de la musique rap comme fond de commerce. Et pour Mar de Diam Min Tekky, leur attaque sur la scène ne signifie pas qu’ils soient des ennemis jurés. "On n’a pas de problèmes. On s’appelle régulièrement. On se rend visite aussi", dit-t-il et comme pour nous convaincre de la véracité de ces propos, il déclare qu’il a appelé, à 10 mn de monter sur la scène du concert humanitaire du 1ier mai, Hamada pour parler avec lui d’Assalamalekoum Hip Hop Festival.

 

Le manager d’Ewlade Leblade dégage en touche

 

Pour le manager d’Ewlade Leblade, Khadim, les récriminations de Diam Min Tekky constituent des vétilles. Il a dégagé en touche en estimant que leurs propos n’engagent qu’eux. "Le courant passe très bien entre Ewlade Leblade et Diam Min Tekky. Maintenant, chacun a ses principes et chacun est libre de faire ses propres commentaires", a-t-il expliqué.

"On n’a jamais soutenu Aziz. Si tel était le cas, on serait devenu des nantis. Ceux qui nous accusent, aujourd’hui, d’avoir soutenu Aziz, ne peuvent pas affirmé qu’ils nous ont entendu prononcer le nom d’Aziz", se défend-il. "D’ailleurs, on est libre de faire ce que l’on veut", poursuit-il affirmant que son groupe n’a pas retourné sa veste.

Il préfère plutôt qu’on juge son groupe sur leur second album dont la sortie est imminente. "A ce moment-là, on pourra gloser et déclarer qu’on a ou pas dévié de notre trajectoire", a-t-il élucidé.

Le manager du groupe Ewlade Leblade persiste et signe en affirmant qu’ils n’ont jamais soutenu aucun homme politique ni utilisé la photo de Mohamed Ould Abdel Aziz comme fond de scène. "Je défie quiconque de m’apporter les preuves", lance Khadim avec défi.

 

Du côté des managers, on tente de camoufler une telle réalité en soutenant que tout va bien entre les deux groupes comme dans le meilleur des mondes possibles.

 

Babacar Baye NDIAYE

Partager cet article

Repost 0
Published by ducdejoal - dans Musique
commenter cet article

commentaires

doumbia 28/07/2010 00:27


si quelquan vous accuse dans une chanson cela sapel de la diffamation.donc il faut porter plainte,et si un chanteur n'est pas sur de ses sources il vaut mieux se taire,en mauritanie les rapeurs ont
la tendance de dire tout sans savoir vraiment le contenu et la gravité de leur textes