Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 17:19

La Garde Nationale a dévoilé mercredi matin son Musée lors de la cérémonie de commémoration du 1er Centenaire de la Garde Nationale qui s’est déroulée à l’Etat Major de la Garde Nationale à Nouakchott.

Dédié à la sauvegarde du patrimoine militaire de la Garde Nationale, ce musée présente l’épopée historique de ce corps des forces armées. Il respecte les normes d’exposition et d’entretien des œuvres historiques.

A l’entrée du musée, situé au sud-est de l’Etat Major de la Garde Nationale, le regard du visiteur est très vite frappé par deux imposantes statues. Celles d’un méhariste et d’un dromadaire.

A gauche, dans le rez-de-chaussée, au détour d’un couloir, on entre de plain-pied dans la salle d’exposition. Qui met en lumière des figures de la résistance nationale et les étapes de la création de la Garde Nationale. Chaque pièce du Musée témoigne de l’ancrage des traditions militaires de la Garde Nationale, des curiosités de l’histoire ancienne et contemporaine.

Des maquettes représentant l’ancienne garde des cercles côtoient des photos des anciens chefs du corps de la Garde Nationale et des tableaux peints à l’huile faits par l’artiste-peintre de génie, Mokhis.

Le Musée est doté aussi d’une salle de projections cinématographiques ayant trait à la Garde Nationale. On sort de ce musée tout rempli d’images, de symboles de la Garde Nationale, de la République, d’objets historiques, d’installations qui rappellent notre patrimoine culturel comme cette case et cette tente.

 "Je ne regrette pas d’être venu. Je suis émerveillé. J’ai vécu le passé dans le présent. Je vois qu’il y’a une alternative du futur. Je félicite la Garde Nationale pour avoir fait ce musée. C’est une fierté pour nous tous. En qu’élu de la ville de Nouakchott, je suis un peu jaloux de la Garde Nationale à qui je dis, encore une fois, bravo", s’est exclamé Ahmed Ould Hamza, président de la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN).

"Je suis grandement surprise. La Garde Nationale, qui est un organisme d’Etat, fait officiellement le rapport, le contact et le lien entre le passé, le présent et l’avenir. C’est une démonstration  très concrète que joue la Garde Nationale dans notre pays. Aucune nation ne peut se bâtir sans ce processus dialectique. La Garde Nationale est sur le bon chemin et elle doit être, j’insiste là-dessus, un exemple pour les autres, doit entrainer les autres. Il faut que nous nous réconcilions avec notre passé. C’est impératif", a confié Marième Daddah, présidente de la Fondation Moktar Ould Daddah qui se bat pour la préservation du patrimoine et de la mémoire de la Mauritanie.

Pour s’émerveiller et frissonner au milieu de ce pan de l’histoire de la Mauritanie, le détour en vaut vraiment la peine.

Babacar Baye Ndiaye

Avec Cridem, comme si vous y étiez...






































































Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Reportages
commenter cet article

commentaires