Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 14:11

f_d.JPGL’artiste peintre d’origine française, Françoise Dexmier, expose ses œuvres touffues de matière et de lumière, au Centre Culturel Marocain (CCM) de Nouakchott, jusqu’au 16 juin 2011. Depuis 10 ans, elle partage sa vie entre la France et la Mauritanie en passant par le Maroc. Les œuvres de cette "plasticienne nomade" restituent cet itinéraire où traces et empreintes s’entremêlent.

 

Françoise Dexmier a été formée aux Arts plastiques, à la photographie, au cinéma et à l’Art thérapeute. Après de nombreuses expositions de peintures et de photos, exercé en tant que Professeur en Arts plastiques, elle se tourne vers un travail basé sur la rencontre de l’Autre. Elle commence à réaliser des documentaires d’inspiration "poétique".

 

Elle voyage, expose, fait des rencontres…La suite est un conte de fée. Elle découvre la Mauritanie et en tombe amoureuse. Elle s’installe en 2005 à Nouadhibou. Son film "Mur Mur d’Afrique" est projeté à la Semaine Nationale du Film de 2010. Depuis, Françoise Dexmier tisse son fil d’Ariane. Entre temps, le temps s’est écoulé. Mais, son aventure humaine et artistique n’a pas pris de rides. Certaines des œuvres de sa nouvelle collection qui oscille entre peintures et photos plongent dans une immersion jouissive sous l’effet de la poudre d’or.

 

Les spectacles sont saisissants. Au fur et à mesure que l’on se promène, on découvre les cascades d’Ouzoud au Maroc, la dune qui chante à Nouadhibou, un orage dans le désert. Les images poussent à la méditation.

 

Puis, on se délecte du reflet d’eau, du petit matin sous la khaima, de l’invasion des sauterelles, du fleuve, des soleils du monde, du parfum de thé, du vent de sable. Les œuvres précipitent le visiteur dans une quête de sens. On englue dans le soleil bleu, les traces de sable, les dunes. La création de Françoise Dexmier se nourrit de chaque personne rencontrée, d’un grain de sable, de petits objets du quotidien.

 

Ses œuvres transforment et immortalisent en même temps la matière avec beaucoup de grâce qu’on se laisse séduire. On y côtoie également des figures de la Mauritanie séculaire pur sucre comme le conteur Djibril Sall, les marabouts Tcheirno Moussa de Thilla que l’on confondrait à Gandhi et Ndellou de Tichirit.  Le bleu de Chefchaouen (une ville du nord ouest du Maroc) apporte plus de fantaisie et de goût aux peintures de Françoise Dexmier. "Le bleu irradie beaucoup. Je crois beaucoup à la vibration des couleurs. Les couleurs envoient des vibrations. Le bleu est une couleur qui apaise, qui fait du bien à l’âme", explique-t-elle.

 

En dehors de la peinture et de la photo, Françoise Dexmier trouve son apaisement dans le cinéma. Elle réalise actuellement deux films documentaires : "Soufisme…lumière du cœur" et "Fleur de chagrin" qui parle de la drépanocytose.

 

Babacar Baye Ndiaye dit leducdejoal

Vibrations-de-couleurs.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Peinture-Exposition-Photographie
commenter cet article

commentaires