Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 16:21

0-copie-1.JPGQui en veut à Ousmane Gangué ? Alors qu’il devait avoir un plateau avec la RTS1, des personnes de mauvaise foi, dit-on, n’y sont pas allées par quatre chemins pour tenter de saboter le face à face d’Ousmane Gangué avec la télévision sénégalaise.

Vrai ou faux, à 20h, à la Case où le plateau télévisé était prévu, on ne croisera pas l’ombre des techniciens de la RTS1 ni de celle de DJ Prince. A la grande surprise générale, c’est des techniciens de la place qu’on voit s’affairer autour de la sonorisation, Dj Paco et Fatimétou Sow Deyna afin d’assurer la soirée en l’absence de DJ Prince.

Alors, on avance, dans un premier temps, que ces personnes dont l’identité n’a pas été révélée auraient dissuadé la RTS1 de faire ce plateau, insinuant que la sortie d’Ousmane Gangué aurait un caractère politique et que cette émission lui servirait de bouée de sauvetage pour montrer que les chaînes étrangères s’intéressent plus aux artistes mauritaniens que la chaîne de Télévision de Mauritanie.

Par conséquent, pour n'irriter qui que ce soit, il serait mieux qu’elle ne fasse pas cette émission avec Ousmane Gangué. Rappelons qu’Ousmane Gangué, lors d’une conférence de presse, au mois de septembre 2010, avait regretté la faible représentativité des artistes Négro-mauritaniens à la TVM et la TVM Plus.

Le deuxième argument avancé prend le contre-pied du premier. L’absence de l’équipe de la RTS1 serait liée à des raisons budgétaires que rencontre actuellement cette chaîne de télévision publique sénégalaise. Du coup, la RTS1 qui avait prévu de déplacer 18 personnes n’a pu envoyer finalement que deux de ses cameramen. Pas moins de deux millions de francs CFA avaient été prévus pour ce déplacement.

En tout cas, face à ces deux arguments, l’ambassade du Sénégal en Mauritanie qui a été mise à contribution dans cette affaire aurait joué des pieds et de la tête pour que cette soirée ait lieu. D’ailleurs, l’un des conseillers de l’ambassade du Sénégal en Mauritanie, était présent. Alors, qui a voulu descendre Ousmane Gangué en enfer ?

Quoiqu’il en soit, la soirée aura lieu finalement au grand plaisir du public, évitant ainsi à Ousmane Gangué qui avait déjà distribué ses cartes d’invitation et annoncé l’évènement de mordre la poussière et d’eviter le ridicule.

Babacar Baye Ndiaye pour Cridem

1-copie-1.JPG3-copie-1.JPG4-copie-1.JPG5-copie-1.JPG6-copie-1.JPG7.JPG8.JPG9.JPG10.JPG2-copie-1

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article

commentaires