Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 19:33

soyawatt1-2164.JPGLes qualifications pour les demi-finales au Concours Assalamalekoum Découverte se poursuivent.

 

Tous les jeudis, le Concours Assalamalekoum Découverte sort du Village de la biodiversité où il a habituellement lieu tous les mardis.

 

Ce jeudi 19 mai, Crazy Problème, Hootlook, DMY et Ousmane Sy qui se sont taillés la part du lion, mardi, grâce à leur style de musique, se confrontaient, pour la dernière fois, sur la scène du parvis de l’Institut Français de Mauritanie (IFM) de Nouakchott.

 

Ils ont livré une prestation remarquable et pleine d’énergie. Profondément innovateur, leur rap a marqué le public de l’éclat des grands concerts. Ils ont montré qu’ils avaient du talent, rêvaient déjà de gloire, pouvaient connaître le succès, que ce qu’ils font peut bousculer un jour leur vie.

 

En face d’eux, le jury tentait de décrire tant bien que mal leur socle musical sans complaisance ni parti pris sur le registre de la chorégraphie, de la présence scénique, de la coordination, du langage corporel, de la relation avec le public.

 

Côté jeux, des questions sont posées à chaque groupe de rap ou rappeur pour tester leur kuwi. Mais, à ce niveau-là, la nouvelle école des rappeurs mauritaniens n’est pas franchement, à quelques exceptions près, la meilleure référence.

 

Cependant, côté spectacles, au-delà de leurs limites et de leurs propres défis, qu’il s’agisse de Crazy Problème, de Hootlook, de DMY et d’Ousmane Sy, l’on a véritablement senti qu’ils étaient bien décidé à imposer leur personnalité, qu’ils restaient profondément engagés, qu’ils véhiculaient des messages d’une puissance de feu.

 

Leur point commun, c’est de se produire pour la première fois avec un orchestre composé de Papis Koné, d’Ousmane Touré et de Papa Diop, des calibres rodés. Et, c’est là le mérite du Concours Assalamalekoum Découverte destiné à promouvoir la nouvelle école des jeunes rappeurs mauritaniens qui n’ont rien à envier à leurs grands frères.

 

Pour Hootlook, DMY et Ousmane Sy qui ont enfiévré le public en lui offrant un rap époustouflant et charmant, le rêve s’arrêtera malheureusement là. Et la belle aventure continue pour Crazy Problème, un sérieux prétendant au titre de vainqueur du Concours Assalamalekoum Découverte 2011 qui s’annonce déjà très serré.

 

Babacar Baye Ndiaye dit leducdejoal

soyawatt1-2200.JPGsoyawatt1-2210.JPGsoyawatt1-2189.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans RapRim
commenter cet article

commentaires