Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 14:48

soya1-0661.JPGLe premier Salon mauritanien des arts plastiques s’est ouvert mardi soir à l’Institut Français de Mauritanie avec la présentation d’une soixantaine d’œuvres d’art (peintures, dessins, photographies) d’une vingtaine d’artistes sélectionnés sur dossier.

Le directeur de l’Institut Français de Mauritanie (IFM) voit dans ce Salon un "espace de liberté artistique".

"Ce Salon doit devenir le rendez-vous du monde de l'art et l'un des événements majeurs de la vie artistique à Nouakchott. Son histoire permettra de comprendre l'évolution des courants artistiques, la formation du goût du public, la création et le développement de la critique d'art", a affirmé Jany Bourdais à l’ouverture.

Pour l’artiste-peintre Mamadou Anne de l’Union des Artistes Peintres de Mauritanie (UAPM), ce premier salon mauritanien des arts plastiques constitue un point de complicité entre les différents artistes peintres y participant et le public passionné d’arts plastiques. "L’art est un vecteur multidimensionnel qui polarise tout le monde et une source d’unification nationale et multinationale", résume-t-il.

Le jury de ce premier Salon mauritanien des arts plastiques est composé de Kane Mamadou Hadya (directeur de l’Office National des Musées), de Jany Bourdais (directeur de l’IFM), Khaled Moulaye Idriss Aly (président de l’Union des Artistes Peintres de Mauritanie), Daouda Adouba (professeur de sociologie à l’Université de Nouakchott) et Philippe Piguet (historien de l’art et critique d’art français).

Mais, d’ores et déjà, des voix se sont élevées pour s’indigner de l’absence de quelques-unes des références de la peinture mauritanienne dans ce jury. "C’est vrai que ce salon des arts plastiques est très intéressant mais, je suis un peu déçu. Les grandes figures des arts plastiques ont tout simplement exclu", s’est indigné Mokhis.

Une vingtaine d’artistes ont été sélectionnés sur dossier par le jury. Le 25 novembre prochain, les lauréats du Prix Wane Bocar (prix du public) et celui de Marie-Françoise Delarozière (prix du jury) seront connus, à travers une soirée officielle marquée par l’intervention de Philippe Piguet, historien de l’art et critique d’art français.

Babacar Baye Ndiaye

Crédit article© Cridem 2012

soya1-0618.JPGsoya1-0620.JPGsoya1-0628.JPGsoya1-0629.JPGsoya1-0653.JPGsoya1 0631soya1-0660.JPGsoya1 0676

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye - dans Peinture-Exposition-Photographie
commenter cet article

commentaires