Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 03:46

ewlade-leblade.JPGSous la houlette du Ministère délégué auprès du premier ministre chargé de l'environnement et du développement durable, en collaboration avec la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN), une dizaine d’artistes mauritaniens ont répondu présent, lundi 31 décembre, à la grande soirée musicale pour dire stop à l’utilisation des emballages plastiques en Mauritanie.

Près de 300 personnes avaient assisté à la manifestation, au Village de la Biodiversité. "Il faut que le citoyen participe à cette campagne parce que c’est à son avantage. Au lieu de cent ans, les zazous mettent quatre cents ans avant de se dégrader. C’est pour dire que le zazou est très résistant, très nocif pour l’environnement. Il pollue nos mers et nos espaces verts, tue le bétail, étouffe nos forêts, dégrade nos nappes d’eau", souligne Makhtar Guèye, le maître de cérémonie.

A la gauche de la petite scène, ils sont tous là pour chanter contre l’utilisation des emballages plastiques : Thiédel Mbaye, Mamadou Tangoudia, Mohamed Ould Séyid, Hamath Kâ, Fama Mbaye, Coumba Salla, Minielle Ndiaye, Cheikhna Bakary et Ewlade Leblade.

Amédi Camara, ministre délégué auprès du premier ministre chargé de l'environnement et du développement durable, Bamba Ould Dramane, ministre du Commerce, de l'industrie, de l'Artisanat et du Tourisme, Ahmed Ould Hamza, président de la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN), sont également là pour joindre, comme les chanteurs, leurs voix en faveur d’un environnement sain et durable.

Ce concert rentrait dans le cadre de la campagne de sensibilisation du décret n°157/2012 relatif à l’interdiction de l’importation, la fabrication, la distribution et l’utilisation des sachets plastiques polyéthylène. Ce décret est entré en vigueur depuis ce 1er janvier 2013.

M. Amédi Camara a expliqué que des campagnes d’information et de sensibilisation seront menées dans les 9 moughataas de Nouakchott et à l’intérieur du pays. "L’objectif est de pousser les populations à prendre conscience du danger des emballages plastiques mais également leur faire comprendre qu’il y’a d’autres alternatives", a souligné M. Camara.

De son côté, le président de la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN), Ahmed Ould Hamza, s’est félicité de l’implication des communes de Nouakchott à cette campagne.

Babacar Baye Ndiaye


Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye - dans Evenements-Concerts
commenter cet article

commentaires