Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 17:11

Un mauritanien, ancien réfugié au Senegal et qui vit aujourd'hui aux Etats-Unis, Mamadou Ibra Sy dit Siikam vient de défendre avec succès une thèse de Doctorat Es Lettres d'égyptologie à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

L'intitulé des la thèse est : "Essai de confirmation de l'unité culturelle africaine: les cosmogonies et théogonies africaines depuis l'Egypte ancienne".

Résumé de la thèse: Les sociétés africaines ont toujours privilégié l’oralité comme moyen de conservation, de diffusion et de transmission de leur histoire et de leur culture. Et dans ces sociétés de l’oralité, la religion joue un rôle essentiel.

Cette étude montre à suffisance que les récits cosmogoniques et théogoniques africains constituent l’édifice de la religion et qu’ils peuvent servir de technique fiable dans l’investigation des relations culturelles entre l’Égypte ancienne et le reste de l’Afrique noire.

Partout, sous l’éclairage de ces récits, la culture de l’Afrique noire, en dépit d’une diversité d’apparence née de la multiplicité des cadres naturels post pharaoniques, est apparue comme le produit d’un moule commun.

L’unité culturelle africaine n’est pas un idéal à atteindre mais une réalité qui a été forgée sur les rives du Nil grâce aux expériences du Sahara et dont les manifestations continuent encore de couvrir tout le continent noir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Publications-Littérature
commenter cet article

commentaires