Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 22:31

Youpy 4 EverLe rappeur mauritanien Youpy 4 Ever vient de sortir, après La promesse en 2005, son deuxième album, Man ak Yeen. Dans ce deuxième produit musical enregistré entre Dakar et Nouakchott, Youpy 4 Ever, une des figures marquantes du rap en Mauritanie, y fait appel à de grands noms de la crème du Hip Hop local.  

 

Comme Izac Ice d'Ewlade Leblade, Waraba, Adviser, Bad's Diom, Cee Pee, P.A de Military Underground, Franco Man, Maxi-P et Diam Min Tekky.

 

L'album Man ak Yeen, sorti mi-avril, est composé de 13 titres. Cet album qui s'ouvre avec Diapo, un morceau où l'auteur lance un appel à l'humanité au dépassement, surfe entre reggae, slam, rap, soul et r'n'b.

 

Dans cet album, Youpy 4 Ever se propulse et se refuse à toute contradiction morale, à toute réclusion, pour s'épanouir dans toutes les langues et dans toutes les musiques.

 

Dans la pochette de l’album, Youpy 4 Ever, en lunette noire et portant un couvre-chef sombre minutieusement incliné vers son nez, y exhibe fièrement toute sa classe mêlée de narcissisme et de grandiloquence.

 

On croirait voir Usher ou Justin Timberlake. En lettres wolofiques, Man Ak Yeen (Vous et Moi, Ndlr), Youpy 4 Ever propose des arrangements peu enchanteurs mais qui dévoilent, néanmoins, l’envie du rappeur de tremper, impétueusement, ses petits doigts dans l’escarcelle de l’innovation.

 

Les morceaux adoucissent les oreilles et s’écoutent sans dépit ni heurt. Tout est caressant, vivant et vivace. Quant aux textes, ils sont peu enclins à la critique et à la dénonciation. Dans cet album, Youpy 4 Ever ne prend pas le risque d’ajouter une couche de peinture sans couleur à la situation quotidienne que vivent les jeunes d’aujourd’hui. La plupart des morceaux sont taillés dans le roc de ses sentiments, de ses pulsations, de ses pensées.

 

Avec cet album, Youpi 4 Ever renoue avec son style Bad Boy à l’américaine dans lequel il se complait, en y ajoutant sa joie de vivre éternelle. Avec Man Ak Yeen, il montre qu’il demeure viscéralement un artiste fashion, qui n’hésite pas, toutefois, à prodiguer des conseils, à exhorter à la renaissance de la Mauritanie, à prôner l’unité nationale.

 

Grosso modo, le deuxième album de Youpy 4 Ever s’est construit autour d’une vision panaromique sur l’amour, la vie, l’actualité, les mensonges qui cimentent certaines relations, les mauvaises passes. Dans cet album, Youpy 4 Ever y a consacré un morceau dédié aux étudiants mauritaniens. Ceux qui s’attendaient voir Youpy 4 Ever faire le remue-ménage seront certainement déçus après écouté Man Ak Yeen dont les morceaux se dégustent comme des amuse-gueules.

 

Depuis la sortie de l’album, Youpy 4 Ever gère, en vrai professionnel, sa promotion et la suite de sa carrière musicale. Déjà, au mois de juin 2011, il va sortir un Maxi composé de 3 titres qui sont Main dans la Main, Sans abris et Sida non, un morceau en featuring avec Fatimata Ball, une personne vivant avec le VIH/Sida. Le clip de Sida non sera dupliqué en 3.000 exemplaires et distribués gratuitement, à l’occasion de trois concerts organisés respectivement à Teyarett, Sebkha et Arafat. Ce projet est appuyé par le SNLS, UNFPA, ONUSIDA, UNICEF et PNUD.

 

Babacar Baye Ndiaye pour Cridem

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Chroniques Albums
commenter cet article

commentaires