Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 17:22

Mega-concert.jpgLa maison culturelle de PK8 a vibré les 6 et 7 janvier aux sons et lumières d’un méga concert splendide, organisé par les jeunes du Feede Redubé Mujo. Animé par la nouvelle coqueluche de la banlieue Seydou Nourou Gaye, ce rendez-vous était aussi une occasion offerte aux jeunes artistes rappeurs de montrer leur talent.

 

Pour leur premier essai, les jeunes de PK8 pouvaient compter sur le sponsor local Mattel qui a été la seule société de la place à les soutenir. Les jeunes du Feede remercient Aboubakry Sall, SG de Caritas ainsi que M. Lo pour leur soutien. Organisé à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance du pays, le méga concert avait comme mission de réunir toute la jeunesse de la banlieue autour d’un même tempo. Un objectif atteint grâce au travail d’Alassane N’diaye alias DJ MBourlane, président du Fedde Redubé Mujoo.

 

Pour réussir ce pari, les jeunes de PK8 ont eu du cran par rapport à la dimension de l’événement. Ils sont arrivés à déplacer les montagnes pour fêter à leur manière le cinquantenaire de l’indépendance. Pour les soutenir, les jeunes de PK8 ont bravé le froid glacial de la nuit du jeudi 6 janvier, pour découvrir et applaudir une vingtaine de talents en herbe.

 

La maison culturelle de PK8, un espace sordide, crasseux et dépourvu de toiture a été choisie pour accueillir une foule venue nombreuse, soutenir un parent ou un ami musicien. Avec Adviser comme guest star, la soirée a commencé par les playbacks des jeunes rappeurs de PK8 ou des quartiers environnants.

 

Le groupe ADN a été le premier à monter sur scène. Une apparition des jeunes rappeurs qui a électrisé la foule. Tenaillée par le froid glacial, la foule s’est subitement métamorphosée pour reprendre en chœur les paroles des deux jeunes rappeurs de PK7. Le ton était donné, la voie ainsi ouverte à MAM ZON, Baye Cheikh, Mamoudou 2Pac, MD Mah, OBL, TTRT, HKM, Mam Mc, Outlook Outlook, D.A de se mesurer devant une foule composée de jeunes et de femmes.

 

Le reggae man Lif Black, le chouchou du public a été le dernier artiste de la banlieue à monter sur scène, avant que la soirée folklorique ne prenne son envol. Pour maintenir cette cadence, la foule pouvait compter sur le talent pur de Seydou Nourou Gaye.

 

Adviser et Seydou Nourou Gaye, le clou de la soirée

 

Pour surplomber l’atmosphère, Seydou Nourou s’est déplacé sur scène avec un orchestre au complet. Un moment de symbiose et de communion avec ses fans qui se sont déplacés en masse, qu’il a su partager avec l’autre star de la banlieue, le rappeur Adviser. Venu présenter son premier album  "Alhamdoulilah", Amadou Birane Mangane alias Adviser n’était pas quasiment sur un terrain inconnu.

 

Les jeunes chantaient en chœur les titres de ces opus dont "Mouhamadou (PSL)" et "Noir et Blanc", un morceau qui parle de métissage, d’unité et de réconciliation nationale, dans lequel a participé Thiédel Mbaye, Noura Mint Seymali et Hawa Djiméra. Il était 01heures15 mn quand l’autre coqueluche de la banlieue, Seydou Nourou Gaye prend le micro. Pour un concert qui ne devait pas aller au delà de 02 heures du matin, les fans n’avaient pas eu le temps de découvrir tout le talent du jeune chanteur.

 

Mais les morceaux offerts au public n’ont laissé personne indifférente de la réussite de cette première nuit de concert. Les festivités ont repris le lendemain où une dizaine de jeunes rappeurs se sont produits dans une symbiose et une soif d’activités inégales. Les organisateurs peuvent souffler un ouf de soulagement et remercier les jeunes artistes de la banlieue qui ne cherchent aujourd’hui qu’à s’épanouir. Ces derniers encore inconnus du grand public ont tout pour réussir, mais le milieu semble hostile à leur message et à leur musique.

 

Dialtabé (Le Quotidien de Nouakchott)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Evenements-Concerts
commenter cet article

commentaires