Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 20:13

 

Me-Fatimata-Mbaye1.JPGMe Fatimata Mbaye a estimé samedi 29 décembre que les Etats en s’enfermant ou en s’embastionnant face à la migration, on risquait de "revenir au Moyen-âge où toutes les villes étaient entourées de forts et de murailles".

"Malheureusement, nous avons ces barrières symbolisées aujourd’hui par des lois qui empêchent les migrants de se déplacer, d’aller au-delà de leurs rêves", regrette-t-elle, lors de la projection du film En attendant le bonheur d’Abderrahmane Sissako à l’affiche de migrant’scène au Village de la Biodiversité, tout en rappelant que "les grandes nations comme les Etats-Unis d’Amérique ont été construites grâce à la migration".

Pour la présidente de l’Association Mauritanienne des Droits de l'Homme (AMDH), "la migration est un programme dans la vie de chaque individu". "Aucune barrière ne doit nous empêcher de partir vers d’autres horizons à la découverte d’autres civilisations, à la recherche du bien-être, de la connaissance", a-t-elle ajouté.

Me Fatimata Mbaye a expliqué que malgré la sévérité dans le contrôle du mouvement de l’être humain, le besoin naturel de se déplacer est au-dessus de toute loi. "Autant, nos Etats ont le droit de se protéger, de sécuriser leurs frontières. Autant, ils ont le devoir de protéger les personnes qui arrivent à un moment donné ou à un autre à pénétrer sur leur sol", a-t-elle indiqué.

Avec la projection d’En attendant le bonheur, qui évoque la migration des Africains vers l’Europe, l’AMDH entend mener une campagne de sensibilisation contre la xénophobie, la discrimination mais surtout demander aux Etats de protéger les migrants.

En 2009, un projet régional de défense des droits des migrants dans les pays de départ et de transit, initié par la Cimade et réunissant des associations du Maroc, de l’Algérie, de la Mauritanie, du Sénégal, du Mali et du Niger, a été créé.

Babacar Baye Ndiaye pour Cridem

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires