Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 18:57

isesco2.jpgL’organisation Islamique pour l’Education, les sciences et la Culture ( ISESCO) et l’Unesco, ont organisé du 10 au 13 janvier à Nouakchott, en collaboration avec la Commission nationale de L’Unesco de Mauritanie, un atelier régional sur le thème « Musée et Eccole ».
Six pays ont été présents : Le Benin, le Maroc, la côte d’Ivoire, la Tunisie, le Burkina Faso et la Mauritanie. Pour notre pays, plusieurs dirigeants de musées privés ont participé au côté de responsables de l’Office National des musées dont le Conservateur, le guide et le Chargé de l'Inventaire, de la Documentation et de l’Informatique, Alpha Ould Cheikh Ould Choumad.

L’atelier encadré par le représentant de l’Isesco, Papa Toumané Ndiaye, était animé par l’expert sénégalais Abdoulaye Touré, chercheur et chef du département des Sciences Humaines de l’Ifan.

Au total huit axes majeurs devant régir les relations entre les temples de la « mémoire collective » qui sont les musées et les hauts lieux du savoir et de la formation, j’ai nommé les écoles, ont été abordés : Ragards croisés sur les institutions muséales et scolaires.

Quels programmes éducatifs pour les musées ? Le Musée un outil pédagogique. Musée – Ecole, un programme éducatif autour un triptyque ( le musée va à l’école, l’école va au musée et le musée reste à l’école ). Confection de supports didactiques pour le Musée. Techniques de préparation des visites scolaires, accueil du public scolaire et évaluation des visites.

Les différents points pour les termes de références du manuel de muséopédagogie dont les grandes lignes sont : Le musée comme auxiliaire de l’école, le musée un outil didactique, expositions et programmes scolaires, les visites de classe au musée, éléments d’animation pour un professionnel du musée à l’école et la productions conjointe d’un support didactique entre le musée et l’école.

A l’issu des journées de réflexions qui ont donné lieu à d’importants échanges, ces recommandations ont été faites par les participants :

Aux Etats membres :

1- De mettre à la disposition des musées les moyens humains, financiers, techniques et juridiques suffisants pour leur bon fonctionnement,

2- De veiller sur l’importance du rôle des écoliers dans la valorisation du patrimoine culturel en général et des collections muséographiques en particulier ;

3. D’introduire davantage le patrimoine culturel dans les programmes scolaires et universitaires ;

4. D’impliquer les professionnels du patrimoine culturel dans l’élaboration des programmes éducatifs ;

5. D’encourager la création de musées nomades.

A l’ISESCO et l’UNESCO :

1- De poursuivre leurs programmes de formation au bénéfice des professionnels des musées.

2- De poursuivre leurs appuis à la participation des pays membres aux réunions internationales relatives au patrimoine culturel.

3- De mettre à la disposition des Etats membres un Manuel de muséopédagogie et un logiciel de Gestion des collections des musées;

4- D’organiser une réunion de validation du manuel de muséopédagogie.

5- D’organiser au profit des Etats membres des réunions de mise en relation entre les institutions muséales et scolaires

Aux professionnels des musées :

6- De considérer leurs musées comme un outil pédagogique au service de l’éducation

7- De créer un réseau de professionnels des musées africains pour assurer le suivi de cet atelier.

Yero Amel Ndiaye

 

Source: Biladi (Mauritanie) 

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article

commentaires