Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 17:33

Yerodjido_0310.JPGIl s’agit de Yéro Djigo, 32 ans, dont le film La vengeance de Faiza a remporté lundi soir le Prix du Jury de la Compétition Nationale. Comme l’année dernière, avec son documentaire Les premiers pas des médias, Yéro Djigo a eu encore raison des autres réalisateurs. Mais, pour lui, ce sacre consacre d’abord la vivacité du cinéma mauritanien.

"Je suis très content et très surpris de gagner pour la deuxième fois un prix au cinéma. Je le partage déjà avec tous les mauritaniens. Je souhaite à tous ceux qui ont participé de continuer, de persévérer. Je ne ressens que du plaisir et de la joie", a-t-il réagi, après avoir reçu son prix.

La vengeance de Faiza parle des violences sexuelles. L’histoire tourne autour d’une jeune fille de 17 ans qui se fait agresser dans la rue par des jeunes garçons. L’héroïne du film tombe sur une femme qui va lui transmettre un pouvoir magique. Elle va s’en servir pour se venger de ses bourreaux car "elle ne pouvait plus supporter de les voir traîner dans le quartier".

Ce film de fiction "est une forme de lutte contre les violences faites aux femmes", explique Yéro Djigo. "Avant ce film, j’avais fait un documentaire sur ce phénomène. J’ai rencontré de nombreuses jeunes filles victimes de violences sexuelles. J’étais très choqué en écoutant leurs témoignages", indique le lauréat du  Prix du Jury de la Compétition Nationale de Nouakshort Films 2012.

"La vengeance de Faiza traite un phénomène mondial qui est très intéressant, celui des violences faites aux femmes. Le film impressionne par ses effets spéciaux à travers la magie", a expliqué l’Egyptien Mohamed Said Mahfouz, président du jury de la compétition nationale.

Yéro Djigo est cameramen-monteur et Journaliste Reporter d’Images  à l’Agence Sahara Médias. Après ce sacre, il ne cache plus son ambition de conquérir d’autres festivals de films à travers le monde.

Babacar Baye Ndiaye

Crédit article © Cridem  

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires