Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 21:54

La première édition du Festival "A Sahel ouvert" se déroulera samedi et dimanche prochain à Mboumba, dans le département de Podor (nord). Organisé sous le parrainage de Baaba Maal, cet événement dédié au théâtre et à la musique est conçu comme "un moyen de libérer des émotions, de faire naître des vocations, de susciter des réflexions et d’inciter à l’action", expliquent les organisateurs de cet évènement culturel.

 

Ainsi, pendant deux jours, le festival va mobiliser les différentes couches de la population locale qui, à travers diverses expressions culturelles (yéla, pékane, dilléré, gumbala, entre autres genres poétiques et musicaux traditionnels), réactualisent et transmettent le patrimoine culturel de la communauté. La première édition du Festival "A Sahel ouvert" se veut aussi "un espace de rencontre entre des jeunes artistes amateurs et des professionnels de l’art dramatique".

 

Le programme du festival prévoit, samedi à 17 heures, une prestation des différents groupes socioculturels (griots, lawbé, pêcheurs, etc.), un spectacle de la troupe de Medicos del Mundo (Casamance) autour du thème de la prévention contre le Vih/Sida et les IST (21h).

A partir de 22 h, il est prévu une fresque portant sur l’histoire de Mboumba et du Fouta. Cette création d’Alpha Oumar Wane, ancien directeur de la Troupe dramatique du Théâtre national Daniel Sorano, sera l’une des attractions du festival. Elle sera interprétée par des talents locaux.

 

Le dimanche sera consacré aux concerts (à partir de 21 h) : Africa Folk (Mboumba), Oumou Seck (Tambacounda), Thiédel Mbaye (Mauritanie) qui vient de sortir récemment son troisième album "Al moudo", Gabi Ba et le groupe Nakodje (Mboumba-Dakar).

 

Le point d’orgue du festival sera le grand concert de Baaba Maal qui partagera la scène avec d’autres voix du Fouta, du Boundou (Sénégal oriental) et de la Mauritanie. Il faut noter à cet égard que Baaba Maal et Thiédel Mbaye sont deux artistes qui s’apprécient énormément.

Les ambitions des organisateurs sont donc considérables. Sur le plan culturel par exemple, "A Sahel ouvert" a pour objectifs de permettre aux habitants de Mboumba de faire connaître leur culture et d’accéder à des représentations de qualité professionnelle, de favoriser l’éclosion et la visibilité des talents artistiques de Mboumba et environs, faire de la commune un espace de convergences culturelles locales nationales et internationales et enrichir l’agenda culturel de la région.

 

Il s’agit, au plan socio-économique de contribuer à moyen et long termes à la réduction du taux de chômage en créant des emplois dans les domaines de la culture ou périphériques liés à l’organisation de l’événement, ou issus de la rencontre avec les partenaires du festival.

Les organisateurs veulent aussi installer divers équipements dont un cybercafé et une radio communautaire et créer un village d’accueil touristique.

 

Le festival "A sahel ouvert" est organisé par Promotion Culturelle et Développement, association à but non lucrative créée par des ressortissants et des amis de Mboumba. Il a comme partenaires le ministère de la Culture, la Mairie de la commune de Mboumba, Solidarité pour le Développement de Mboumba (Sodem), association basée en France, Medicos del Mundo.

 

La commune de Mboumba (550 Km de Dakar), 6000 habitants, est située dans l’arrondissement de Cascas. Elle est traversée par la route nationale N° 2, à cheval sur le Diéri et le Walo, au bord du marigot le Doué, affluent du fleuve Sénégal. Mboumba fut la capitale de la province du Lao, qui a donné au Fouta sept Almamy qui ont dirigé l’Etat central pendant longtemps. Le village était alors un carrefour.

 

Babacar Baye NDIAYE

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye - dans Evenements-Concerts
commenter cet article

commentaires