Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 23:21

Seydou_Nourou_Gaye_7430-1-.jpgVisiblement, le jeune artiste Saidou Nourou GAYE est dans l’air du temps. En l’espace d’un mois, il a organisé, coup sur coup, trois soirées à la Nouvelle Maison des Jeunes de Nouakchott.

 

Petit à petit, cet artiste est en train de confirmer tout le talent qu’on pense de lui. Derrière cette belle histoire qui se peaufine, il y a un homme qui ne passe pas inaperçu. Il s’agit du sieur Samba PAM qui a été, juste avant le départ d’Ousmane GANGUE en France, le manager de ce dernier.

 

Du coup, les langues déliées soutiennent que Saidou Nourou GAYE est sur les traces d’Ousmane GANGUE et en train d’occuper le vide laissé par ce dernier. Sa voix qui rappelle celle d’un Baba MAAL et ses talents lui ont certainement valu un travail en allers et retours qui ont permis aujourd’hui à Saidou Nourou GAYE de forcer l’admiration du public et celle de Samba PAM. Et, vraisemblablement, Samba Pam, sans les avouer, a toutes les raisons d’avoir tourné la page d’Ousmane GANGUE qui vit actuellement en France et de se rabattre tout naturellement sur Seydou Nourou GAYE.

 

"Il ne faut pas être surpris si certains artistes comme moi prennent leurs claques et leurs cliques pour aller s’installer à l’extérieur. Rien n’a été fait pour que la musique mauritanienne puisse connaître des jours heureux", avait déclaré Ousmane GANGUE, à la veille de la célébration de ses 10 ans d’existence de groupe "Le Koodé Pinal".

 

Aujourd’hui, ces propos démentent l’intention qu’il ait de mener le combat afin de redresser la situation moribonde dans laquelle se trouve la musique mauritanienne. Certainement, Samba PAM voit, aujourd’hui, en Saidou Nourou GAYE la future tête d’affiche de la musique mauritanienne aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.

 

Et, pourtant, à l’époque, Ousmane GANGUE avait soutenu qu’il revenait aux artistes de rester en Mauritanie pour relever les défis relatifs aux problèmes de structures que rencontre la musique mauritanienne. Si, c’est lui qui a pu retourner sa veste, l’heure est grave.

 

Quel manager ne rêve pas d’avoir, sous ses ordres, un musicien du même acabit que Saidou Nourou GAYE. L’enthousiasme qu’il suscite de plus en plus auprès du public est quelque chose de rassurant. Depuis le départ d’Ousmane GANGUE de la Mauritanie, la scène musicale mauritanienne made in sonorités foulbé qui se cherche encore souffre de leadership. Du coup, des artistes se bousculent aux portillons pour s’emparer du trône.

 

Parmi eux, Saidou Nourou GAYE qui aime se la jouer un brin Baba MAAL comme la plupart de nos artistes. Maintenant, on verra bien si Saidou Nourou GAYE peut, aujourd’hui, suivre les pas d’Ousmane GANGUE et pourquoi pas un jour le survoler. Ce jeune qui a le vent en poupe depuis quelques temps peut-il incarner le renouveau musical mauritanien ? Aussi, réussira-t-il à nous faire percevoir l’écho de ses talents qu’on lui prête sans relâche et faire mieux qu’Ousmane GANGUE en proposant une musique très accrocheuse ? Wait and see !

 

Babacar Baye NDIAYE

Partager cet article

Repost 0
Published by ducdejoal - dans Musique
commenter cet article

commentaires