Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 23:58

Les Stars de l’Intégration Culturelle Africaine (SICA) en étaient du 17 au 23 novembre 2008 à leur 4ème édition qui a réuni plus d’une vingtaine de pays africains. Pour l’édition de 2008, la Mauritanie, pour la première fois, y a été représentée par le groupe musical "Diddal Jaalal". La participation de ce groupe a superbement ébloui la presse béninoise.

 

Pour le quotidien "L’Information", "Diddal Jaalal" s’est distingué par son originalité en valorisant les instruments les plus rares de la musique pastorale mauritanienne. Si ce groupe musical, poursuit toujours ce quotidien d’informations, a bien défendu les couleurs de la Mauritanie à ces SICA, c’est grâce à des sonorités puisées dans les vastes espaces entre l’Océan atlantique et la mer rouge et communes à beaucoup de peuples de cultures nomades : les Peuls, les Maures, les Touaregs, les Ethiopiens, les Erythréens et les Soudanais.

 

Leur style musical, "l’afro-nomade" en a séduit plus d’un. Toujours, selon "L’Information", le répertoire musical de "Diddal Jaalal", chanté dans toutes les langues nationales du pays, unit le peuple mauritanien et prouve que la diversité culturelle de la Mauritanie est une richesse plurielle.

 

L’implication sociale de "Diddal Jaalal", qui met avant tout "la musique au service du développement", est considérée par le quotidien béninois "L’Information" comme un nouveau langage artistique sur la scène musicale mauritanienne. Cela a permis, note ce journal, à "Diddal Jaalal" de se distinguer à travers la musique comme un groupe qui met en avant l’accent sur des thèmes humanitaire, sanitaire et environnement pour sensibiliser les populations.

 

"L’Elite", qui est aussi un quotidien d’informations béninois, n’a pas manqué, lui aussi, d’éloges à l’endroit de "Diddal Jaalal". Ce quotidien d’informations a été surpris par la prestation de ce groupe qui joue, selon lui, une musique qui transcende les frontières avec des instruments typiquement traditionnels. "L’Elite" souligne aussi que "Diddal Jaalal" a démontré, à l’occasion de la 4ème édition des SICA, qu’il est un véritable carrefour entre tradition et modernité.

 

"L’Elite", dans son article consacré à "Diddal Jaalal", est revenu sur la prestation de ce dernier qu’il a qualifiée de "merveilleuse à nous couper le souffle". Tellement le public a été gratifié par "Diddal Jaalal" que le public béninois en demandait encore.

 

"Nokoué" nous invite, quant à lui, à la découverte de "Diddal Jaalal" qu’il a qualifié de "groupe atypique de la musique mauritanienne". Dans sa page réservée à ce groupe, "Nokoué" note avec enthousiasme que "Diddal Jaalal" a été à la hauteur de l’événement en offrant au public béninois une musique fraîche. Ce journal nous replonge dans l’ambiance de la prestation de "Diddal Jaalal", qui a tenu en haleine les spectateurs qui ont été séduits par les instruments qu’utilise le groupe (violon monocorde, arc à bouche, luth à deux cordes, calebasse…) et les pas de danse sans oublier leurs costumes qui rappelaient bien leur origine mauritanienne.

 

Et "L’Elite" de conclure que la participation de "Diddal Jaalal" à la 4ème édition des SICA a été, contre toute attente, bien réussie pour ce groupe musical créé en 1995 et très engagé pour la promotion de la musique mauritanienne.

 

Babacar Baye Ndiaye

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ducdejoal - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article

commentaires