Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 17:34

SONI-MAREMU_1413.JPGLe groupe de rap Soni Maremou sera bientôt dans les bacs. L’un des membres du collectif, Mamadou Diallo, a annoncé mercredi la sortie de leur premier album le 6 décembre prochain à Nouakchott à l’Ancienne maison des jeunes. Le promoteur de musique, Cheikh Baby, a produit cet opus de Soni Maremou qui contient 16 titres inédits.

Révélé en 2007 par une participation au Concert Forum de l’Institut Français de Mauritanie (IFM), le collectif de rap Soni Maremou a déjà à son actif une liste de concerts notamment à Nouakchott et à l’intérieur du pays sans oublier également un aller-retour  simple en 2010 au Festival Assalamalekoum.

Cet album est un véritable repaire de collaborations. On y retrouve Mar Bâ de Diam Min Tekky, Military Underground, Monza, Roi Hems de Force Trankil, Omzo de Minen Tèye, Maxi-P, RIM Soninké, MC Thiof. "J’ai voulu apporter beaucoup d’ouverture dans cet album sur le plan musical où l’on entend du rap, du reggae, du soul et du slam", explique Mamadou Diallo.

Avec des titres comme Justice, Soni Maremou dénonce clairement le système judiciaire mauritanien marqué par le clanisme, le parti-pris, la féodalité et milite pour une justice beaucoup plus juste et impartiale ainsi que le respect des droits de l’Homme en Mauritanie.

Cet album qui sonne l’heure de l’entrée de Soni Maremou sur la scène rap est fortement influencé par la beauté du folk, comme dans le titre Oussou Gnabaané en collaboration avec l’artiste mauritanien Mamadou Khoulé, dans lequel la pluralité culturelle et l’unité nationale, "qui ne doit pas être un slogan creux", sont évoquées.

La promenade sur les rives du folk se prolonge jusqu’aux berges de la chanson "Khonakho", avec l’artiste Malien Mamadou Diabaté. A l’arrivée, l’album, "O yillé o bléda", offre une belle vue sur le personnage musical de Soni Maremou.

Hayyo 'N' Thiorro, c’est le seul temps fort de l’album où l’on sent Soni Maremou groover, avec le renfort  de la voix chaleureuse du reggae-man sénégalais Nouah. Album de revendication faisant également la part belle à des sujets d’actualité comme les mariages forcés, l’immigration ou encore le Sida, ce premier album de Soni Maremou veut résonner comme dans l’écho d’une église.

Babacar Baye Ndiaye pour CRIDEM

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye - dans RapRim
commenter cet article

commentaires