Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 23:21

holpac.JPG

Le Studio Holpac, une structure de production cinématographique, a débuté dimanche matin à Nouakchott pour la deuxième année consécutive ses ateliers de formation aux métiers de cinéma comme la réalisation et l’actorat.

Durant trois semaines, une trentaine de jeunes se formeront aux techniques de scénario et de découpage. Initiés en 2011 par le Studio Holpac, ces ateliers de formation soutenus par l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Nouakchott, l’Institut Français de Mauritanie (IFM), le Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports et SaharaMédias ont pour but de "participer au développement du secteur du cinéma en Mauritanie".

"Le cinéma ne peut pas se développer sans acteurs ni réalisateurs", a expliqué Ly Hamet Oumar, fondateur du Studio Holpac. Pour les ateliers de 2012, le Studio Holpac a eu l’idée d’y apporter un plus, de l’élargir vu son engouement grandissant. Ainsi, 31 personnes ont été retenues et réparties entre la réalisation (9) et l’actorat (22), plus qu’en 2011 où seules 10 personnes ont été sélectionnées.

Pour les réalisateurs, à l’issue des ateliers de formations, ils présenteront un court-métrage. Les thématiques sont suspendus à leur libre choix et sont circonscrits autour de la société, de l’éducation, de la démocratie, de la santé, du métissage culturel, de la corruption, de l’environnement. "Les films peuvent être produits dans les langues nationales", a édifié Ly Hamet Oumar.

Babacar Baye Ndiaye

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article

commentaires