Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 17:22

la_case_soiree_cult_com.jpgJeudi soir, la présidente de l’AFAM Hanata Mint Sidi a réussi un coup de maître en réunissant, autour d’une culture commune, d’un côté les artistes Dabara et Thialé Arby pour le Mali et d’un autre côté Noura Mint Seymali et Saidou Nourou Gaye pour la Mauritanie.

Ces artistes ont accepté de chanter la "culture commune" qui existe entre la Mauritanie et le Mali. Du côté de l’animation, la soirée a été merveilleusement assurée par l’imposant Samba Pam et notre consoeur Awa Seydou Traoré qui affichait un charme irrésistible.

Côté spectacle, dès la première ligne, Nourou Mint Seymali, mal à l’aise avec la sonorisation, a tenté, malgré elle, de hausser le ton en interprétant successivement Mauritanie, Edenayide et Ennass, une très belle chanson qui appelle au rapprochement.

"Pourquoi l’hypocrisie, pourquoi les conflits, pourquoi les divergences/Plutôt l’unité, toutes les races/Fraternité, Liberté pour la paix", entone Noura Mint Seymali.

La chaleur musicale monte progressivement avec Saidou Nourou Gaye qui surfe sur un registre complètement décapitant. Celui-marque le ton avec ses morceaux Ade sifajimoum, Nana Paama, Wonaa yiddetaan dans un trublion de sauts de danse accompagnés de gestuels ça et là.

Entre deux morceaux, l’homme de Bagalamba (Walalde) lance à toute l’assistance : "Je voudrai saluer cette belle initiative de Hanata Mint Sidi qui vise à promouvoir la cohésion et la fraternité dans la sous-région et dans toute l’Afrique. Je prie pour que la paix s’installe partout en Afrique et dans le Monde".
A leur tour, les artistes maliens Thialé Arby, aux danses qui détonnent et Dabara qui a subjugué le public par sa voix forte ont mis le feu à la Case sous le regard admiratif de l’ambassadeur Souleymane Koné et du Président de la Commununauté Urbaine de Nouakchott (CUN) Ahmed Ould Hamza.

Cette soirée de gala a été rehaussée par la présence de Marième Daddah et d’ambassadeurs accrédités à Nouakchott tels que celui de la Gambie, du Sénégal, de la Turquie, du Soudan, de l’Afrique du sud, du Consul Honoraire de l’ambassade de la Côte d’ivoire.

Babacar Baye Ndiaye

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Evenements-Concerts
commenter cet article

commentaires