Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 19:09

walafadjiri flamingo

En cette nuit de l’Aid El Fitr marquant la fin du ramadan, tous les chemins menaient au centre-ville de Nouakchoot.  Certains, comme Mohamed Ould Amar qui vient de Toujounine ont arpenté la ville de Nouakchott en se laissant illuminer par l’odeur de la musique qui se dégageait à Flamingo. Ce soir-là, Walfadjiri avait investi ce haut lieu de la restauration à Nouakchott pour une soirée de variétés décapante.

Pour cette nuit, la gérante de Flamingo Amina Mohssen n’y est pas allée avec le dos de la cuillère pour laisser le souvenir d’une soirée de flânerie. Une démarche surtout personnelle pour donner un coup de pouce à la culture et aux artistes mauritaniens, en mal de dates pendant  l’Aid El Fitr.

Sur la piste, le Roi du Ndjarou Seydou Sow met à l’épreuve ses pas de danse. Les enfants qui le suivaient des regards se déchainent à leur tour dans une coordination  collective. De la salsa au Mbalax en passant par le reggae et le zouk, toutes les couleurs musicales sont servies à la clientèle toute emballée qui ne se prive pas de juger.

"J’aime bien la musique de Walfadjiri. Depuis que je suis arrivée en Mauritanie, je suis beaucoup ce groupe de musique", commente une cliente. Au même moment, à l’autre bout de la piste, le chanteur Papis Koné donnait déjà de la voix dans un air musical caressant le sens du poil.

Babacar Baye Ndiaye

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Evenements-Concerts
commenter cet article

commentaires