Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 01:26

Monza-cleducdejoal.JPG

Après deux jours de spectacles, à l’Institut Français de Mauritanie (IFM), le Festival Assalamalekoum a décentralisé, à partir de ce samedi, quelques unes de ses manifestations à l’ancienne maison des jeunes de Nouakchott.

Selon l’initiateur du Festival Assalamalekoum, toutes les mesures avaient été prises pour que, par exemple, son spectacle du 23 juin, à l’ancienne maison des jeunes, ne fasse l’objet d’aucune perturbation. Mais, vers les coups de minuit, à la surprise générale, des policiers se sont présentés et ont donné l’ordre d’arrêter le spectacle. Ce qui n’a pas du goût de Monza qui a vivement protesté.

"Nous avions pris toutes les prédispositions nécessaires. La Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN) a officiellement adressé un courrier au Wali de Nouakchott qui nous a donnés l’autorisation de faire cet évènement en toute légalité à l’ancienne maison des jeunes. Nous avons été en contact avec le commissariat de Ksar 2 qui devait honorer cette autorisation. En plus, nous nous sommes acquittés du service payé que la police nous a imposé. Je ne vois pas pourquoi des policiers se sont introduits au sein de l’ancienne maison des jeunes pour arrêter le spectacle d’hier", a-t-il expliqué.

"Je déplore ce genre d’attitude, le matraquage de la police sur le public. On a appelé la police pour maintenir l’ordre, pour faire un service d’ordre. On ne paie pas une prestation de la police pour recevoir des coups. Moi-même, j’en ai reçu de la part d’un policier. Ce n’est pas normal et c’est déplorable. Des mesures ont été prises avec la première compagnie de police qui a fait un travail remarquable. Ce genre d’attitude ne doit pas se répéter et ils n’ont pas le droit de le faire", a conclu Monza

Babacar Baye Ndiaye

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 20:47

oumarbaaLe monde du théâtre est en deuil. Le comédien Oumar Ba s’est éteint jeudi en début de soirée. Oumar Bâ était très connu dans le milieu associatif et artistique. Il a été membre fondateur de l’association théâtrale Sifa Hanki Pinal Handé.

Il animait une émission hebdomadaire sur Radio Mauritanie. Nous vous proposons les dernières images prises de lui jeudi dans l’après-midi pendant qu’il animait la marche des femmes pour dénoncer les violences faites aux femmes, juste avant son décès, chez lui, à El Mina.

Il a été inhumé ce vendredi à son village natal Woloum Néré, près de Kaédi. Que la terre lui soit légère. Amine!

Babacar Baye Ndiaye

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 20:27

Saidou Nourou Gaye-copie-1Le 5 avril 2012 sera une date très importante pour l’artiste en ascension Saidou Nourou Gaye dont le groupe, Foyré Bamtaaré, célèbrera le 5e anniversaire.

Parraîné par le président de la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN) Ahmed Ould Hamza, l’éternel soutien de la culture mauritanienne dans toutes ses expressions, la célébration de cet anniversaire se déroulera à la Case de Nouakchott.

Né en 1983 à Nouadhibou, Saidou Nourou Gaye continue de grimper sur les marches de la musique mauritanienne. Grâce à des tubes comme "Chérie", "Bagalamba" et "Nana Pama", il s’est rendu célèbre.

Il a participé à de nombreux concerts destinés à la promotion de l’unité nationale, à l’action humanitaire, au renforcement de la fraternité africaine. A 29 ans, Saidou Nourou Gaye se préparerait à sortir son premier album qui ne manquera pas de confirmer tout son talent.

On retrouvera lors de ce 5e anniversaire de Foyré Bamtaaré, des artistes de la place qui viendront partager avec Saidou Nourou Gaye la scène.

Babacar Baye Ndiaye

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 20:15

Fama-Mbaye.jpgSon nom est associé à la musique mauritanienne, mais également à Mbagne, ville très enclavée située à 40 km de la ville de Kaédi dans le sud de la Mauritanie. Elle vient de dédier à sa ville natale une chanson intitulée Mbagne Samba. C’est à Dakar, la capitale sénégalaise, que Fama Mbaye a sorti, au début du mois de mars, ce single enregistré au studio Bleu de Papis Ndiaye, claviériste de l’artiste Thione Ballago Seck.

Dans ce single où l’artiste évolue dans un univers musical où les rythmes ont pris le dessus et s’imposent, Fama Mbaye nous fait découvrir la ville de Mbaye. Dans cette vidéo, on peut la voir entourée de ses musiciens comme Saidou Sarr à la guitare et Hamady Diallo au hoddu.

Tourné à Dakar entre le studio Bleu, Parc Hann et l’Arène Double Less ( célèbre lutteur aujourd’hui à la retraite), la réalisation musicale de ce single a mobilisé Jimmy Mbaye du Super Etoile de Dakar de Youssou Ndour et de Jules Guèye, célèbre guitariste, qui accompagne souvent des artistes sénégalais réputés comme Salam Diallo, Fatou Guéwel Diouf, Fatou Laobé…

Les amateurs de nouvelles sonorités fouettées de messages forts vont ranger leur enthousiasme. Par contre, la jeune femme de 28 ans rend un hommage aux femmes de la ville de Mbagne, à ses illustres fils comme feu Mourtoudo Diop. Fama Mbaye y célèbre aussi Ahmed Ould Hamza, président de la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN), qui a entièrement pris en charge la réalisation de cette vidéo.

Dans le morceau, la native de Mbagne y met beaucoup de cœur. Après une traversée du désert, Fama Mbaye est en train de travailler sur la sortie de son premier album. En attendant, ses fans devront prendre leur mal en patience. Mieux vaut tard que jamais.

Babacar Baye Ndiaye

 


 


Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 20:04

Thiédel Mbaye, la Reine du YélaLa grande diva de la musique mauritanienne Thiédel Mbaye a incité dimanche les artistes mauritaniens à participer au développement de la Mauritanie à travers des œuvres de bienfaisance.

L’artiste a fait cet appel lors de l’annonce du Festival "Nous les Femmes" qui aura lieu à Nouakchott du 31 mai au 2 juin 2012 au stade de Sebkha. Cet évènement musical réunira les voix féminines du monde de la musique.

Comme en 2011, la moitié des recettes que générera ce festival de trois jours sera versé à la Fondation Thiédel Mbaye. Le festival sera organisé en collaboration avec des associations féminines agissant pour le bien-être et la protection de la femme et de l’enfant. L’argent servira ensuite à des œuvres de bienfaisance.

Lors de ce festival, il y’aura des conférences sur les mutilations génitales féminines, les mariages précoces, le gavage, la déperdition scolaire des jeunes filles, la mendicité.

Babacar Baye Ndiaye

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 19:58

Bousseyra-Mint-Imad-Eddine.JPGElle s’appelle Bousseyra Mint Imad Eddine. Elle est la fille de la grande voix de la musique mauritanienne, Loubaba Mint El Meidah. Silhouette svelte, regard fondant, Bousseyra Mint Imad Eddine n’est pas véritablement à ses débuts de conquête sur la scène musicale mauritanienne. Mais, d’ores et déjà, elle affiche des airs de marcher sur les pas de sa mère, Loubaba Mint Meidah, celle qui a su mêler avec une convenance à souhait la musique traditionnelle maure à la musique orientale arabe.

A 14 ans déjà, cette fille fait perdre la tête. Là, dans cette vidéo prise le 8 mars 2012 au Parc de l’OMVS de Nouakchott, lors de la cérémonie de clôture des activités de l’Association des Femmes Chefs de Famille (AFCF), elle y dévoile avec beaucoup d’innocence tout son talent. Ce soir-là, elle a véritablement secoué de sa belle voix nostalgique pleine de charme et de grâce tout le public présent. Regardez plutôt l’une des futures peut-être grandes voix de la musique mauritanienne.

Babacar Baye Ndiaye

 


 


Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 19:41

Tahra Mint HembaraL’artiste Tahra Mint Hembara s’est réjouie dimanche matin du retour à l’ordre constitutionnel au Mali tout en condamnant la proclamation d’indépendance du Nord du Mali par le Mouvement National pour la Libération de l’Azawad. "Je suis très heureuse de la stabilisation de la situation politique au Mali. Je dénonce fermement le fait de toucher à l’intégrité territoriale du Mali", a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

"Ce qui se passe au Mali est tout simplement inacceptable. Chacun d’entre nous doit se sentir concerné", a déclaré la chanteuse.

Tahra Mint Hembara a appelé de ses vœux l’Union Africaine (UA) avec l’appui de la Communauté Internationale à trouver très rapidement une solution à la situation actuelle que le Mali.

Babacar Baye Ndiaye

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 00:40

C’est un duo de rêve que l’Institut Français de Mauritanie (IFM) a décidé d’offrir au public, à l’occasion de la célébration de la 31e Fête de la Musique. Il s’agit de Dj Paco et de Maimouna Mint Saleck plus connue sous le sobriquet de Mimi. Le premier qui officie depuis plus d’une vingtaine est animateur à la Radio Mauritanie. La deuxième, qui est très active dans la société civile, est la directrice du Village de la Biodiversité.

Le 8 mars dernier, c’est cette beauté du désert qui était aux commandes de l’animation. Alors, on espère qu’elle nous surprendra davantage encore, ce 21 juin, à l’Institut Français de Mauritanie (IFM). Sur la scène, Black Fouta, Walfadjiri, Mohamed Cheikh Ali, Bakhan et Simon du Sénégal défileront sous les yeux de Dj Paco et de Mimi.

Babacar Baye Ndiaye

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 23:59

Tahra Mint HembaraLa chanteuse mauritanienne Tahra Mint Hembara a salué, jeudi, le combat que l’artiste d’origine sénégalaise, Coumba Gawlo Seck, mène en faveur de la petite enfance, des droits de la femme, du développement du continent Africain.

"J’aimerai, qu’elle et moi, un jour, nous ne parlions plus du tout des problèmes de l’Afrique mais plutôt des réalisations de l’Afrique. Car, notre continent est magnifique. Il a des ressources inépuisables, une jeunesse formidable, des énergies qu’il faut juste exploiter. Il faut avoir juste des dirigeants qui le comprennent et qui le font", a déclaré Tahra Mint Hembara.

L’artiste qui s’exprimait lors d’un point de presse de Coumba Gawlo Seck, en tournée en Mauritanie, dans le cadre de son programme "Coumba Gawlo African Tour 2012", s’est dite très heureuse de voir l’artiste sénégalaise se produire en Mauritanie.

Tahra Mint Hembara se produira ce vendredi soir à la Case avec Walfadjiri de Nouakchott, Noura Mint Seymali, Thiédel Mbaye, lors d’une soirée de gala qui sera clôturée par Coumba Gawlo Seck.

Lors de ce point presse, Coumba Gawlo Seck a fait part de son "envie réciproque" de travailler avec les artistes mauritaniens, de partager sa "musique", ses "vibrations" et sa "sensibilité". Déjà, elle a travaillé avec le groupe de rap Ewlade Leblade dans le cadre d’une chanson de sensibilisation sous-régionale sur le paludisme avec Total Sénégal. Elle a eu aussi l’occasion de chanter avec Malouma Mint Meydah dans le cadre d’une chanson pour le compte du Bureau du PNUD de Genève.  

"J’aimerai tellement faire de choses avec les artistes mauritaniens. C’est en projet", a confié Coumba Gawlo Seck.

Babacar Baye Ndiaye

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 20:36

Habobe-Bassal.JPGDans la nuit du vendredi à samedi, Cheikh Oumar Anne et Mika Fall ont été appréhendés par des éléments de la garde nationale en patrouille, vers l’arrêt bus du 6e arrondissement. Ces deux rappeurs du group Habobé Bassal revenaient d’un concert au moment ils ont été arrêtés.

"A notre vue, ils se sont dirigés directement vers nous", explique Cheikh Oumar Anne. "Nous leur avons montré nos cartes d’identité ainsi que nos cartes professionnelles d’artiste. L’un des éléments de la garde nationale nous a dits de les avaler et qu’ils n’avaient rien à en faire", indique Cheikh Oumar Anne. Les motivations de leur arrestation sont encore floues. Mais, selon Cheikh Oumar Anne, ils ont été arrêtés pour avoir formulé, sur la scène où ils ont été repérés, des critiques contre le pouvoir en place.

Il ajoutera que, lors de leur arrestation, Mika Fall, l’autre membre du groupe, sera rudement brutalisé et malmené par les éléments de la garde nationale. Ceux-ci se seraient même permis de le ridiculiser parce qu’il porte des dreadlocks.

Cheikh Oumar Anne et Mika Fall seront, par la suite, conduits au Commissariat de Police d’El Mina 2. Ils ont été libérés ce samedi matin après l’arrivée du commissaire. Des fans et des amis du groupe de rap s’étaient retrouvés devant le commissariat pour exiger leur remise en liberté.

Babacar Baye NDIAYE

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article