Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 00:46

usher_02.jpgUn talent s’en est allé à la fleur de l’âge. Il s’agit du célèbre danseur hors du commun Taleb Usher mort dans la nuit de vendredi à samedi vers 2H 30 à Nouakchott à l’âge de 25 ans des suites d’une maladie. Après l’annonce de son décès, le milieu du rap a été sous le choc. Ses fans aussi ont été surpris par la disparition du jeune danseur qui a suscité une douleur émotionnelle dans le milieu du rap.

"C’est une triste nouvelle, une grande perte pour le rap mauritanien. Malgré toute la peine que nous ressentons, nous prions pour lui qu’Allah l’accueille en son Saint Paradis", a confié un des fans de Taleb Usher.

Son dernier spectacle remonte le 10 mars 2012. C’était à l’occasion de la deuxième édition de Mauritanie Culture Tours. Comme à chacune de ses prestations, il avait survolé la scène par ses pas de danse qui extasiaient le public. La breakdance, style de danse développé à New York dans les années 1970, était sa passion. En Mauritanie, il lui a donné ses lettres de noblesse avant de s’en aller. Nous vous proposons de revoir cette vidéo.

 

Babacar Baye Ndiaye

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 14:44

Seydou Nourou Gaye 7430[1]Pour marquer la célébration de la Journée Internationale de la Femme, le jeudi 8 mars, l’Association des Femmes Mauritaniennes Actives (AFMA) propose une manifestation alléchante à la Case de Nouakchott.

La soirée sera marquée par un dîner de gala suivi d’un défilé de mode. A l’affiche, il y’aura Seydou Nourou Gaye, le groupe Walfadjiri de Nouakchott, Fama Mbaye et Noura Mint Seymali.

"Une partie de nos recettes seront versées au bénéfice des femmes nécessiteuses et des enfants malnouris", a expliqué Wane Marième Niang, présidente de , l’Association des Femmes Mauritaniennes Actives (AFMA).

Auparavant, dans l’après-midi, à 19h, une conférence ayant pour thème "Le rôle de la femme dans le développement de la Mauritanie" sera organisée, au Restaurant Capricorne, l’Association des Femmes Mauritaniennes Actives (AFMA).

L’AFMA a été créée, entre autres, dans le but de contribuer au développement économique et social du pays, de favoriser l’émancipation de la femme mauritanienne, de contribuer à la réduction de la pauvreté.

Babacar Baye Ndiaye

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 17:13

Taki-Ould-Abdel-Haye--president-de-l-Association--copie-1.JPGLa deuxième édition du Festival National du Théâtre Scolaire s’est ouvert, lundi, à l’après-midi, à Nouakchott, à l’ancienne maison des jeunes. Organisé par l’Association Mauritanienne de Théâtre, le Festival National de Théâtre Scolaire de l’édition 2012 est appuyé par la Fondation Arabe du Théâtre et le Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports.

Du 20 au 25 février, la deuxième édition du Festival National du Théâtre Scolaire réunira 10 lycées de Nouakchott, de Brakna (Boghé) et de Dakhlet Nouadhibou, 150 participants. Au total, 10 spectacles seront présentés par les élèves.

A l’issue de cette compétition, cinq prix seront décernés. Il s’agit du Prix du meilleur comédien, Prix de la meilleure comédienne, Prix du meilleur spectacle, Prix du meilleur texte et Prix de la meilleure mise en scène.

Le jury de la deuxième édition du Festival National du Théâtre Scolaire est présidé par le journaliste Hussein Ould Meidou, secrétaire général du Syndicat des Journalistes Mauritaniens (SJM).

Babacar Baye Ndiaye

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 16:24

hawa_ba_02.jpgLa secrétaire générale de Mauritanie Culture Tours, Hawa Bâ, a dévoilé, mardi, à l’après-midi, la date de la seconde édition du Concert 1 kg de riz qui se tiendra le 9 mars 2012, au terrain de Basket-ball de l’ancienne maison des jeunes de Nouakchott.

Après une année d’absence, Mauritanie Culture Tours dont le but est de promouvoir la diversité culturelle en Mauritanie revient en force pour un plateau musical très alléchant avec au programme des artistes étrangers et des rappeurs mauritaniens comme à la première édition de 2010.

"Nous sommes une association apolitique. A ce titre, nous restons ouverts à tous les fils et à toutes les filles de la Mauritanie", a lancé Hawa Bâ, lors d’un point de presse.  "Cet année, l’événement sera exceptionnel.  

Il est parrainé par le Président de la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN), Ahmed Hamza, un homme qui nous a toujours soutenus et qui a toujours été du coté de la jeunesse, un produit de la démocratie moderne qui nous a toujours appuyés. Nous avons aussi le soutien du Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports", a révélé Hawa Bâ.

Elle a aussi dévoilé l’ouverture d’une bibliothèque médiathèque à El Mina pour l’instruction de la jeunesse de cette moughataa grâce à la contribution d’étudiants mauritaniens vivant en France.

Prix du billet d'entrée : 1 kg de riz !!!


Babacar Baye Ndiaye

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 15:56

ouada_aziz_acc.jpgLa deuxième édition du Festival des Villes Anciennes qui se déroule actuellement à Ouadane, à 180 km d’Atar, dans le nord de la Mauritanie, se poursuit. Dans la froideur des nuits ouadanaises, le medh, la poésie, le conte, le théâtre, la musique traditionnelle ont eu voix au chapitre avec la présence d’artistes venus de toutes les wilayas de la Mauritanie.

Entourée d’une muraille, aujourd’hui en état de ruines, Ouadane est une ville construite sur une colline. "La population qui y vivait pratiquait la culture du sorgho, de l’arachide, des palmeraies, du blé. Aujourd’hui, la population de Ouadane n’a pas beaucoup de publicité par rapport aux autres villes de Mauritanie", explique Mouhamédou Ould Abidine Sidi Ahad, un habitant de Ouadane.

Le Festival des villes anciennes a pour objectif justement de mettre en relief tous les aspects du patrimoine matériel et immatériel des villes anciennes de Ouadane, Tichitt, Chinguetti et Oualata ainsi que le rôle spirituel, culturel, commercial et scientifique qu’elles ont joué des siècles durant.

Autrefois, Ouadane était une ville caravanière, un carrefour très important d’échanges de produits de consommation. "L’histoire nous édifie que Ouadane fut une grande ville développée", éclaire le maire de Ouadane Dadde Ould Salama.

D’ailleurs, à l’ouverture de la deuxième édition du Festival des Villes Anciennes, la Ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports Cissé Mint Cheikh Ould Boide a rappelé que cet "évènement est une manifestation de rencontres, de cultures et de patrimoine dont tous doivent contribuer au développement en poursuite du rôle historique joué par ces citées historiques".

Pendant une semaine, de très bonnes soirées artistiques et culturelles rempliront cette deuxième édition du Festival des Villes Anciennes. La cité ancienne de Ouadane, comme Chinguetti en 2011, continue à rappeler qu’elle était un foyer de la culture et qu’elle méritait d’être classées Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO en 1996.

Le festival est marqué par des conférences, des documentaires su l’histoire et le rôle des villes anciennes, des expositions de manuscrits, des foires d’artisanat mauritanien, des compétitions atistiques et culturelles, des sports traditionnels.

Après une ouverture très timide en raison d’une tempête de sable qui a soufflé sur une bonne partie du pays, la deuxième édition du Festival des Villes Anciennes se poursuit à Ouadane.

Babacar Baye Ndiaye

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 17:37

rajel_ould_yahya_conte.jpgYahya Ould Rajel, conteur professionnel et guide touristique, est sorti vendredi de ses gonds après avoir amèrement constaté qu’il n’a pas été invité par le Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports qui pilote l’organisation du Festival des Villes Anciennes dont la deuxième édition se tiendra à Oualata du 4 au 10 février 2012.

"Je n'ai pas reçu d'invitations en tant qu'artiste conteur ni en tant que guide touristique", s’est agacé Yahya Ould Rajel.

De France où il est présentement dans le cadre d’un stage de conte, Yahya Ould Rajel n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour balancer des pots de banane au comité d’organisation de la deuxième édition du Festival des Villes Anciennes.

Le président de l’Association "Les Conteurs du désert" est convaincu que la deuxième édition du Festival des Villes Anciennes n’a pas été "préparé dans le sérieux".

A défaut de participer à la deuxième édition du Festival des Villes Anciennes à Ouadane, Yahya Ould Rajel pourra se consoler d’une participation, au mois de mai 2012, au Bénin, au Festival International du Conte et de la Parole (FICOP).

Babacar Baye Ndiaye

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 16:01

seydou_coumba_thialy_dabara.jpgLes chanteurs maliens Thialé Arby et Mamadou Dembélé se produiront à Nouakchott le 16 et le 17 février prochain pour le renforcement de la fraternité interculturelle entre le Mali et la Mauritanie, à l’initiative de l’Association des Femmes Azawat du Mali en Mauritanie.

Le premier chanteur est considéré comme l’un des porte-flambeaux de la musique malienne. Cet auteur-compositeur originaire de la ville de Tombouctou a sorti deux albums. Son premier disque, Gabi Hadjè, en 2006, et son second disque, Handjire Fantan, en 2009. Pour la petite histoire, Thialé Arby de son vrai nom Ibrahim Thialé est ingénieur en zootechnique.

En ce qui concerne Mamadou Dembélé dit Dabara, il a été vainqueur, en 2009, de la première édition de "Case Sanga", une compétition musicale qui regroupe une dizaine de nationalités africaines. Ce passionné de balafon et de chant est une véritable bête de scène à découvrir.

Du côté de la Mauritanie, cet évènement musical mettra également en scène Saidou Nourou Gaye et Coumba Salla.

"Cette rencontre musicale est la première d’une série pour faire découvrir au public les passerelles communes et les nuances spécifiques aux cultures dont sont issus les artistes des différents pays de la sous-région, ainsi qu’un rapprochement entre les artistes en présence à chaque performance", a expliqué Hanata Mint Sidaty, présidente de l’Association des Femmes Azawat du Mali en Mauritanie.

"A chaque concert mensuel, nous allons sélectionner le meilleur morceau en vue d’aboutir fin 2012 à la production d’une première compilation musicale originale dont la diffusion, outre son message de fraternité interculturelle, pourra contribuer au financement d’activités futures", a-t-elle ajouté.

Babacar Baye Ndiaye

 

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 03:15

Hamady-Gawdel-Ba.jpgL’artiste mauritanien natif de Boghé a dévoilé mardi soir à l’Institut Français de Mauritanie (IFM) où il était en concert le titre de son premier album intitulé Ndeenten (Unissez-vous) en référence aux soubresauts sociopolitiques que vit la Mauritanie. Dans ce premier album au confluent entre la musique moderne et traditionnelle, on entendra la voix des artistes sénégalais évoluant dans le registre du mbalax à l’image de Moussa Diouf, de Daba Sèye, d’Oumou Sow…

Dans cet album construit et écrit autour de thèmes émergents comme l’unité nationale, les mariages précoces, le Sida, l’excision, l’union, la démocratie, l’amour, la vie, Hamady Gawdel Ba y impose sa personnalité musicale pour se démarquer de l’omniprésence et de l’influence de Baba Maal. "Je ne suis pas là pour imiter Baba Maal. On veut imposer notre propre style de musique", se défend Hamady Gawdel Bâ.

Il faut noter que chez ce Bambado, la musique est une affaire de famille, de sang et d’héritage. La musique s’est imposée en lui. "Ce n’est pas par concours de circonstances", tient-il à rappeler. Depuis le 14 décembre 2011, il a sorti un single intitulé Fouta diffusé sur les chaînes de télévision sénégalaises. Ce morceau rend hommage aux grands guerriers du Fouta comme Kolly Tengalla tout en mettant exergue la culture de cette zone qui s’étend entre la Mauritanie et le Sénégal.

Pour les besoins de la réalisation de son premier album où il chante son ami Kalidou Bocar Bâ qui a pris en charge tous les frais de production, Hamady Gawdel Bâ s’est attaché les services du musicien-compositeur-arrangeur sénégalais Papis Konaté qui a impulsé la carrière de feu Ndongo Lô, Daba Sèye, Fatou Laobé, Pape Diouf, Fatou Guéwel Diouf, Salam Diallo, Adiouza.

Babacar Baye Ndiaye 

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 03:06

afropepiteshowL’Association "Le Rêve Africain" a présenté lundi soir les gagnants de la troisième édition de l’Afro Pépites Show dans la catégorie Musique d’Afrique du Sahara. Le groupe mauritanien Walfadjiri a été récompensé, à Toulouse où est basée l’organisatrice de ce concours.

Le concours a été très serré. Walfadjiri qui a remporté la 3e édition de l’Afro Pépites Show concourrait avec Astan Kida, Sidiki Diabaté et Fanta Disco du Mali et Abbass Anoor du Soudan.

Cette sélection a été choisie par un jury composé de Donatien Kanga (Côte d’Ivoire), de Claire Ferrari (France), de Sophie Faure (France), et de Martine Tauzin (France).  

A l’issue du vote des internautes et de la sélection du jury, Walfadjiri a été récompensé devant les maliens Astan Kida (2e) et Sidiki Diabaté (3e). Les gagnants de l’Afro Pépites Show vont profiter d’un stage culturel du 14 avril au 5 mai 2012 entre le Sénégal, le Mali et le Burkina Faso.

Le casting de la 4e édition de l’Afro Pépites Show sera ouvert du 1er mars au 30 septembre 2012. Pour toutes informations supplémentaires, cliquez sur www.lereveafricain.com.

C’est la première fois, dans l’histoire de la musique mauritanienne, qu’un groupe remporte une récompense internationale. En 2009, l’artiste mauritanien Bakhan est allé jusqu’en Finale du Prix RFI Découvertes Musique remporté par le sénégalais Naby.

Babacar Baye Ndiaye

 

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 03:06

Cissé Mint Cheikh Ould BoideLa ville de Ouadane accueillera, du 4 au 10 février 2012, la deuxième édition du Festival des Villes Anciennes dont la première édition a eu lieu, l’année dernière, à Chinguitty. La Ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports s’est rendu mardi dans la ville de Ouadane.

Avec cette visite, Cissé Mint Cheikh Ould Boide retrousse ses manches pour contrecarrer tout désagrément de dernière minute et éviter la colère de son patron, Mohamed Ould Abdel Aziz, qui a beaucoup misé sur ce Festival des Villes Anciennes.

D’ailleurs, la Ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports a usé d’un vocabulaire précis pour demander aux différents organes de l’Etat impliqués par les préparatifs ainsi que les ouvriers mobilisés à cet effet de mettre les bouchées doubles afin d’achever les travaux d’installations et la réfection et la mise en place des infrastructures d’accueil dans les meilleurs délais.

La Mauritanie, qui lutte contre le terrorisme, mobilisera les forces de sécurité et de défense pour éviter toute perturbation du Festival des Viles Anciennes initié par Mohamed Ould Abdel Aziz pour "mettre en relief tous les aspects du patrimoine matériel et immatériel des quatre villes anciennes (Chinguetti, Ouadane, Tichit et Oualata) et valoriser le rôle historique qu’elles n’ont jamais cessé de jouer dans le rayonnement de la culture islamique et dans la formation de la culture mauritanienne".

Babacar Baye Ndiaye

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article