Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 19:20

lola.jpgEn Mauritanie, le théâtre a toujours été considéré comme une activité de second rôle. Mais heureusement- et c’est là quelque chose à encourager notamment en premier lieu par le ministère de la Culture- qu’il y a des gens qui s’efforcent tant bien que mal de redonner espoir au théâtre mauritanien qui semble être à l’article de la mort.

 

C’est dans la salle des spectacles du centre culturel français de Nouakchott que Gérard Tolohin originaire du Bénin et établi en Mauritanie depuis plus de dix ans, a mis en scène devant un public nombreux "Et le Ciel a oublié de pleuvoir" de Mbareck Ould Beyrouk qui a été présent et avait du mal à cacher son émotion et sa satisfaction après avoir suivi la mise en scène de son roman.

 

"Je trouve extraordinaire qu’il y ait des jeunes mauritaniens qui essaient de jouer aussi bien dans un théâtre qui n’est pas un théâtre de pantomime. C’est un véritable théâtre. Ce qui demande un effort, un savoir-faire et un art. Au début, pour eux, c’était extrêmement difficile. Je sais qu’ils ont eu à faire beaucoup d’effort et travailler longtemps", lâche-t-il, tout heureux comme un enfant.

 

Donner une nouvelle face au théâtre mauritanien voire la réinventer, c’est ce qu’a fait Gérard Tolohin en adaptant au théâtre ce roman. "On cherchait une pièce de théâtre écrite par un auteur mauritanien. Mais on n’en a pas trouvé et on a été obligé de prendre ce roman pour l’adapter", explique-t-il. Et, pour ce coup d’essai réussi, il refuse de s’enorgueillir. "C’est ma petite contribution pour essayer de sensibiliser les gens sur certains thèmes", dit-il.

 

Cependant, la tache n’a pas été facile pour lui parce qu’il a été en face d’étudiants qui ne maîtrisaient pas assez bien la langue française et il lui a fallu donc beaucoup d’effort et d’énergie pour qu’ils comprennent le texte en l’espace de six mois. Pour des jeunes qui n’ont jamais fait de comédie, ce n’était pas évident de réussir ce pari et la seule chose qui leur était demandé c’était leur disponibilité uniquement.

 

Même si Gérard est à l’aise avec les pièces africaines, le théâtre en Mauritanie, selon sa propre expression, ne se porte pas bien parce qu’il n y a pas assez de dramaturgie même s’il y a des troupes qui essaient de faire beaucoup de choses.

 

A l’en croire, il faudrait créer un environnement favorable pour que puissent éclore les troupes de théâtre qui n’ont pas souvent accès à la diffusion, à la télévision et à la radio. "C’est vrai qu’il n’y a pas assez de personnes qui se sentent soutenues pour monter une pièce ou jouer de la comédie", nuance-t-il.

 

Ce n’est pas un hasard si Gérard a adapté au théâtre ce roman qui a osé parler de certaines réalités que beaucoup de gens n’aiment pas souvent évoquer ou esquivent parce que sensibles comme par exemple la différence sociale, la noblesse, les difficultés dans les mariages mixtes qui constituent entre autres de véritables problèmes en Mauritanie.

 

Le théâtre, sans ambages, nous dévoile des vérités crues et les personnages sont là pour mettre en scène cette évidence. En abordant ainsi des thèmes qui intéressent les populations, le théâtre peut susciter un intérêt de la part des populations. "Il y a des gens qui s’intéressent au théâtre. Il faut parler de ce qui les touche. D’ailleurs, les troupes qui jouent dans les langues nationales ont plus de succès auprès des populations parce que celles-ci les comprennent très bien", édifie-t-il.

 

S’il y a un enseignement à tirer de cette pièce, c’est d’abord le courage de l’auteur qui a écrit des choses qu’on n’ose pas pointer du doigt et celui du personnage principal Lola qui est le symbole de la modernité, celle qui ne veut plus écouter la voix de la tradition, des conservateurs et qui veut se libérer de cette prison, des choix qu’on lui a imposés mais aussi celle qui a essayé de s’affranchir, de dire non à des lois et pratiques traditionnelles. Une véritable révolutionnaire ! …

 

Babacar Baye Ndiaye

Partager cet article

Repost 0

commentaires

hamidou 25/05/2011 20:00



j etais l'un des acteurs de cette pieces est ce ke vous avez par hasard des photos