Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 20:12

CCF 9258[1]Lundi 21 juin, à l’occasion de la fête de la musique, il y’avait simultanément trois manifestations dans la capitale éparpillées entre le Centre Culturel Français Antoine de Saint-Exupéry de Nouakchott, le terrain vague sis à côté de la centrale électrique située en face du quartier d’Arafat sur la route Nouakchott-Rosso et le terrain de basket-ball de l’ancienne maison des jeunes de Nouakchott. La fête de la musique de cette année a dégagé les airs d’une manifestation inédite et hors-pair. Pour la première fois en Mauritanie, se tenaient, à divers endroits de Nouakchott, trois concerts aimantés par une pléiade d’artistes.

 

A Arafat, le Réseau Mauritanien pour l’Eveil et la Démocratie (REMEDE) a fait parler la poudre en célébrant la fête de la musique dans un pays qui, jusqu’ici, hormis le CCF de Nouakchott, a toujours été aux abonnés absents.

 

"Ici, en Mauritanie, les moments de détente sont très rares malheureusement. Et, donc, nous avons décidé de venir auprès de ces populations périphériques de Nouakchott pour essayer de leur faire profiter de tous ces artistes de différents horizons, de différentes ethnies et de différentes cultures pour montrer aux gens que c’est possible que tout le monde se retrouve, chante, se détende et soit ensemble", a affirmé Aly Sy, porte-parole du REMEDE.

 

AMJ 9167[1]L’aide de la compagnie aérienne Mauritanie Airways et surtout celle de la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN) ont beaucoup pesé sur le succès de la soirée. "Le président de la CUN, Ahmed Ould Hamza, a été généreux avec nous. Je peux vous le dire. Son appui nous a donnés une bouffée d’oxygène. Cela nous a permis de limiter au moins les dégâts", confie le porte-parole du REMEDE. "On a décidé comme un peu partout à travers le monde de célébrer la fête de la musique. A cette occasion, nous avons réussi à réunir une vingtaine d’artistes et nous avons fait enregistrer un hymne qui a été uniquement fait pour cette occasion", a-t-il expliqué.

 

Cet Hymne sur l’unité nationale écrit par Ly Djibril Hamé directeur de l’Ecole Diamly a d’ailleurs été chanté à cette soirée par Thiedel Mbaye, Mohamed Cheighaly, Hawa Djimera, Tahara Mint Humbara et Ndeye Fatou Mbaye. "Cela nous a coûtés de l’argent. Nous avons mobilisé ces artistes pendant trois semaines. Nous avons aussi loué un studio de production", a indiqué Aly Sy lequel a soutenu qu’à leur niveau, le Cd qui dure 7"43' ne sera pas commercialisé.

 

Comme noms de la musique mauritanienne, il y’avait au menu du programme de la soirée du 21 juin concocté par le REMEDE Cheikh M’Backé Mbaye, Bineta Mbaye, Mohamed Ould Saïd, N’Dèye Fatou Mbaye, R.J., Seydou Nourou Gaye, Toumani Diallo, Adviser, Hawa Djimera, Mohamed Cheighaly, Thiédel Mbaye, Mansour Thiam, Hamadi Gowdel, Tahara Mint Hembara, Samba Traore et des troupes de danse traditionnelle.

 

A un vol d’oiseau de là, au terrain de basket-ball de l’ancienne maison des jeunes de Nouakchott, l’ambiance est électrique et festive. Le public est là. L’entrée est gratuite. L’espace est trop petit pour accueillir tout ce beau monde-là venu de la Socogim Ps, de la Socim, de la Sebkha entre autres quartiers périphériques de Nouakchott. Comme Alpha Diallo qui dodeline la tête sur un air de rap, de nombreux jeunes n’ont pas voulu se le faire raconter le lendemain.

 

fête de la musiqu"J’aime le rap et je suis venu me rafraichir les oreilles aux sons des mélodies du Rap", confie ce jeune de 20 ans qui vient de Ksar. "Je dis bravo à ceux qui ont eu l’idée d’organiser cette fête de la musique et pour avoir réussi à réunir autant de rappeurs. C’est un pas de plus pour imposer le Rap en Mauritanie", confie quelqu’un d’autre. Cette fête est une initiative de Rap RIM Connexion. D’ailleurs, son président, Ismaël Diakité, n’a pas manqué de louer la démarche de la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN) qui a entièrement soutenu cette soirée de fête de la musique. Au total, il y’a eu une cinquantaine de groupes de rap qui se sont produits à cette fête.

 

Changeons de lieu et d’atmosphère. Direction maintenant: le Centre Culturel Français de Nouakchott Antoine de Saint-Exupéry. Là aussi, le forum du CCF affichait une mine joyeuse et fêtarde. Têtes d’affiche de la célébration de la fête de la musique au CCF de Nouakchott avec Tunisiano et Dimi Mint Abba qui a offert un spectacle précieux en revisitant son répertoire, Tafleste, Seydou Nourou Gaye et le Foyré Bamtaré, le groupe Baguiss, Dioba et Walfadjiri n’ont pas failli devant les 2.000 spectateurs.

 

Babacar Baye NDIAYE

Partager cet article

Repost 0
Published by leducdejoal - dans Evenements-Concerts
commenter cet article

commentaires