Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 03:15

Hamady-Gawdel-Ba.jpgL’artiste mauritanien natif de Boghé a dévoilé mardi soir à l’Institut Français de Mauritanie (IFM) où il était en concert le titre de son premier album intitulé Ndeenten (Unissez-vous) en référence aux soubresauts sociopolitiques que vit la Mauritanie. Dans ce premier album au confluent entre la musique moderne et traditionnelle, on entendra la voix des artistes sénégalais évoluant dans le registre du mbalax à l’image de Moussa Diouf, de Daba Sèye, d’Oumou Sow…

Dans cet album construit et écrit autour de thèmes émergents comme l’unité nationale, les mariages précoces, le Sida, l’excision, l’union, la démocratie, l’amour, la vie, Hamady Gawdel Ba y impose sa personnalité musicale pour se démarquer de l’omniprésence et de l’influence de Baba Maal. "Je ne suis pas là pour imiter Baba Maal. On veut imposer notre propre style de musique", se défend Hamady Gawdel Bâ.

Il faut noter que chez ce Bambado, la musique est une affaire de famille, de sang et d’héritage. La musique s’est imposée en lui. "Ce n’est pas par concours de circonstances", tient-il à rappeler. Depuis le 14 décembre 2011, il a sorti un single intitulé Fouta diffusé sur les chaînes de télévision sénégalaises. Ce morceau rend hommage aux grands guerriers du Fouta comme Kolly Tengalla tout en mettant exergue la culture de cette zone qui s’étend entre la Mauritanie et le Sénégal.

Pour les besoins de la réalisation de son premier album où il chante son ami Kalidou Bocar Bâ qui a pris en charge tous les frais de production, Hamady Gawdel Bâ s’est attaché les services du musicien-compositeur-arrangeur sénégalais Papis Konaté qui a impulsé la carrière de feu Ndongo Lô, Daba Sèye, Fatou Laobé, Pape Diouf, Fatou Guéwel Diouf, Salam Diallo, Adiouza.

Babacar Baye Ndiaye 

Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye dit - dans Le Fil de l'Actu
commenter cet article

commentaires