Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 17:41

Bads-Diom.jpgAprès s’être fait remarquer avec ses singles "Kouné ak sa vibes" en featuring avec Cee Pee et "Miss girl" qui ont connu un grand succès, le rappeur Bad’s Diom revient avec un nouveau single sobrement baptisé "Ghetto". La chanson a été mise à disposition du public sur Facebook et sur les plateformes de téléchargement comme Youtube à compter du 7 novembre dernier. Elle figure dans son album, Long Time, dont la date de sortie n’a pas encore été retenue.

Dans ce single que l’on retrouvera dans son prochain album, Bads Diom se détache du rap pimpant, de sa chronique attitude bling-bling qu’on lui connaissait jusque-là. A 31 ans, Alioune Diagne alias Bads Diom est-il devenu un rappeur normal ?

Le nec plus ultra aujourd’hui chez Bads Diom n’est plus à l’attitutude bling-bling. A travers son nouveau single, le rappeur retourne aux fondementaux du rap et montre qu’il n’est pas imperméable à ce qui se passe dans les quartiers difficiles de Nouakchott. Sur ce coup-là, il a bien enfoncé le clou, en réalisant le clip entre Kebbas Marbat, Basra et Socim.

"A travers cette chanson, j’ai voulu montrer la face cachée et le quotidien des quartiers difficiles de Nouakchott en y abordant le manque d’eau, d’infrastructures, de considération de la part de la part des pouvoirs publics. Cette chanson dévoile un autre aspect de mon engagement par rapport à ces quartiers malaisés dont je suis issu. C’est un coup de gueule en quelque sorte", explique Bads Diom.

Bads Diom a chanté avec les plus grands noms du rap mauritanien dont Diam Mint Tekky sur "Saha moussat". Il a également partagé des titres avec Adviser ("Player"),  Youpi 4 Ever ("Gnou ngui nii"), P.A de Military Underground ("Considération"), Big Jazz ("Holto yimbé pay") ou encore avec MC GO ("Real hip hop").

Babacar Baye Ndiaye pour CRIDEM

 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye - dans Chroniques Albums
commenter cet article

commentaires