Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 22:43

MatadorIl s’est fait un nom, au Sénégal, avec des albums qui donnent matière à réflexion. Son deuxième album, Vox Populi, sort ce samedi 3 novembre à Dakar, la capitale sénégalaise qui l’a vu grandir. Le point de départ de ce rappeur, né à Thiaroye, dans la banlieue dakaroise, a débuté d’abord avec le collectif de rap, WA BMG 44.

Pour le jeune rappeur et sa bande de copains, c’est le succès qui s’enchaine avec la sortie de deux albums en l’occurrence, J Hardcore en 1998 et 44.4 Life en 2004.

Par la suite, Matador décide de poursuivre sa route. A l’arrivée, il sort en 2007 son premier album, au confluent du rap et du slam, Xippil Xol (Ouvres les yeux). Cet album va le faire rebondir et le propulser au sommet de sa carrière.

Il tente de se faire connaitre en dehors des frontières sénégalaises en travaillant autour d’un extended play (EP), avec le groupe Brésilien Suba, en collaboration avec Live Band.

En dehors de son statut de rappeur, Matador est un producteur de musique. Il est également le président d’Africulturban. Il est formateur à l’ONG Plan International depuis 4 ans et depuis 2011, il est nommé ambassadeur de bonne volonté au niveau de l’Observatoire des Migrations installé à Bruxelles en Belgique.

A ses côtés pour ce deuxième album, on retrouve entre autres voix, celles de Didier Awadi et de Xuman. Matador s’est produit en 2009 et en 2011 au Festival Assalamalekoum International organisé par Kane Limam dit Monza.

Babacar Baye Ndiaye

affiche-Balajoo.jpg


Partager cet article

Repost 0
Published by Babacar Baye Ndiaye - dans Musique sénégalaise
commenter cet article

commentaires